Les dix formes de l'arabe classique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dix formes de l'arabe classique

Message par Ibn Nacer le Dim 11 Sep - 0:34

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Je ne l'ai pas encore lu mais ça à l'air intéressant :



Ibn Nacer

Messages : 1947
Points : 2185
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dix formes de l'arabe classique

Message par Ibn Nacer le Dim 11 Sep - 1:34

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Voilà qui devrait intéresser Mansour :

La syntaxe de la forme II de l’arabe classique

http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RLV_039_0069


Dernière édition par Ibn Nacer le Dim 11 Sep - 1:36, édité 1 fois

Ibn Nacer

Messages : 1947
Points : 2185
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Les verbes dérivés

Message par Mansour le Lun 2 Avr - 15:31

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Du site Corpus Qur'an : Verb forms

Voici encore :


avatar
Mansour
Admin

Messages : 8638
Points : 15637
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dix formes de l'arabe classique

Message par Ibn Nacer le Mar 17 Sep - 12:31

Ibn Nacer a écrit:
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Voilà qui devrait intéresser Mansour :

La syntaxe de la forme II de l’arabe classique

http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RLV_039_0069
Elle ( Nora Arbaoui) a écrit d'autres choses :

- Les prépositions en arabe classique : forme, sens et fonction

Articles publiés dans une revue à comité de lecture
Nora ARBAOUI (2010), « La syntaxe de la forme II de l'Arabe Classique », in Recherches linguistiques de Vincennes, N°39. PDF

Nor elhouda ARBAOUI (2000), « La catégorisation chez Sibawayh », in Variations linguistiques, publications de la faculté des Lettres N° 34. Université Mohammed Premier, Oujda/Maroc. PDF

Articles publiés dans des actes de colloque
Nor elhouda ARBAOUI (2005), Distribution du genre et du nombre en arabe classique, Cas du nom introduit par un cardinal, ADL - Université Paris7 Denis-Diderot, Paris. PDF

Nor elhouda ARBAOUI (2003), Le statut des voyelles dans les verbes faibles en arabe Marocain, ADL - Université de Paris 7 Denis-Diderot, Paris. PDF

Ibn Nacer

Messages : 1947
Points : 2185
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dix formes de l'arabe classique

Message par Invité le Mar 17 Sep - 14:20

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته


Il y a certains avantages à être autodidacte, par exemple celui d'être libre des écoles de pensée.
J'ai beaucoup de mal à adhérer au 1er document par exemple parce que c'est un sujet que j'étudie particulièrement : la sémantique.

Ce document propose 4 lectures pour un verbe forme II alors que je n'en vois qu'une seule, et que les grammairiens -arabes- nous en donnent 2 : factitive et intensive.

Mettons à part ce problème de charabia des transcriptions phonétiques (une de plus !) ; voici un exemple :



forme II ɣarrab qui signifie ‘partir à l’ouest’ est considérée comme étant dérivée du nom ɣarb ‘ouest’.

J'ai noté exactement le même problème avec les analyses sémantiques de G. Bohas : ils partent du français ! Trop de lexicographes pensent que chaque mot trouve sa synonymie parfaite dans une autre langue. De cette croyance, ils se lancent dans des analyses sémantiques.


1. "à l'ouest" comme signification la racine du verbe غرّب. La racine du nom ne signifie pas ouest mais plus précisément  ce qui va en s'obscurcissant (déclin). Nous voyons déjà que le mot ouest en arabe n'est pas un substantif à la base, mais bien une action.

2. "Partir..." est une interprétation française pour le verbe غرّب. Je te disais que je ne vois qu'une seule définition de la forme II : factitive. La particularité ici, c'est que l'agent fait faire sur lui l'action du verbe.

Dire la forme dénomitative est une approche intéressante dans le cas de غرّب puisqu'on ne peut dire "Fayçal va en s'obscurcissant" mais plutôt, on prendra la forme adjectivale rendre occidental de la forme nominale et adjectivale غربيّ.


Autre chose à laquelle je n'adhère pas : il est question de forme causative. Il est vrai qu'aussi bien les grammairiens arabes et orientalistes confondent les verbes de forme factitive -forme II- et causative -forme IV-. Quant à moi je les distingue pour ne laisser que la forme IV comme forme causative, très clairement. Il est vrai que tous les dicos les confondent aussi, mais qui croira des traductions ? L'arabe mérite d'être compris dans toutes ses nuances.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dix formes de l'arabe classique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum