La phrase conditionnelle en arabe...

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Particules du conditionnel arabe

Message par Mansour le Mar 21 Aoû - 23:59

On peut penser à ouvrir un sujet par particule du conditionnel arabe.


Voici un exemple intéressant (dans le fond et la forme) :

بسم اللّه الرحْمن الرحيم
[2.165]
وَلَوْ يَرَى الَّذِينَ ظَلَمُواْ إِذْ يَرَوْنَ الْعَذَابَ أَنَّ الْقُوَّةَ لِلّهِ جَمِيعاً وَأَنَّ اللّهَ شَدِيدُ الْعَذَابِ
Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment !...

Nous pouvons démontrer ici combien les traductions reflètent mal le "penser" arabe.

Les particules du conditionnel travaillant ensemble :

  • لَوْ
  • إِذْ
Plus haut, j'avais parlé de la structure de إِذَا qui est l'adjonction de 2 morphèmes :

  • إ dont le sens est environ point de départ-référence.
  • ذ qui est l'outil de prédilection pour représenter quelque chose (une sorte de pronom).

Reste le Alif, qui signifie étymologiquement la manifestation, l'événement. C'est la 1ère lettre de tous les alphabets sémites, et qui portera la hamza pour Adam (paix sur lui). Oui, je crois que la langue arabe est parfaite, avec une logique interne, portant une exégèse en elle-même.

Ce point est important pour ramener au sens d'un son, ou plutôt un non-son d'un graphème arabe : le sukun ـــْـــ.

Nous parlons ici de condition, d'action non-réalisée, réalisable, en ça le sukun est parfait. سكون signifie "stable/inchangeable", en d'autre terme gelé, immobile, sans... réalisation puisque pas de délai, immobilité absolue ne souffrant pas du temps.

Nous avions إِذَا qui par le Alif indique un événement, puis dans إِذْ en plus de la suppression de "l'événement/Alif", le sukun indique une non-réalisation ou une suspension.

Il est à noter que لَوْ comme une autre forme de condition, dans أَوْ (ou) nous avons encore une action suspendue. Voilà aussi le sens trouvé dans la conjugaison au مجزوم (le retranché - l'apocope-).

L'arabe qur'anique est parfait jusque dans ses moindres détails, même l'absence de son !


Dernière édition par Mansour le Mer 22 Aoû - 0:48, édité 1 fois
avatar
Mansour
Admin

Messages : 8642
Points : 15641
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Mansour le Mer 22 Aoû - 0:14

بسم اللّه الرحْمن الرحيم
[2.165]
وَلَوْ يَرَى الَّذِينَ ظَلَمُواْ إِذْ يَرَوْنَ الْعَذَابَ أَنَّ الْقُوَّةَ لِلّهِ جَمِيعاً وَأَنَّ اللّهَ شَدِيدُ الْعَذَابِ
Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment !...

De Corpus Qur'an :


La traduction française ne reflète pas l'arabe, ni celle anglaise.

وَلَوْ يَرَى الَّذِينَ ظَلَمُواْ إِذْ يَرَوْنَ الْعَذَابَ أَنَّ الْقُوَّةَ لِلّهِ جَمِيعاً وَأَنَّ اللّهَ شَدِيدُ الْعَذَابِ
Il est assigné que les injustes verront le châtiment, dès ce moment (-là) ils verront que la force tout entière est à Allah et qu'Allah est dur en châtiment !...

Il semble nécessaire ici que le verbe suivant إِذ avec sukun soit au présent, nous amenant devant, vers quelque chose de réalisable, inaccompli. Là encore, la morphologie rejoint la syntaxe et la conjugaison.
avatar
Mansour
Admin

Messages : 8642
Points : 15641
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Ibn Nacer le Mer 22 Aoû - 14:03

Ibn Nacer a écrit:السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Alors justement est-ce que la traduction de la partie en rouge est correcte :



قَالُواْ يَا أَبَانَا إِنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِقُ وَتَرَكْنَا يُوسُفَ عِندَ مَتَاعِنَا فَأَكَلَهُ الذِّئْبُ وَمَا أَنتَ بِمُؤْمِنٍ لِّنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ
Ils dirent: ‹Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité›.
Malgré la présence de law la traduction correspond à une concessive potentielle et non irréelle (même si nous disions la vérité = quand bien même nous dirions la vérité).

C'est vrai que j'ai lu que law pouvait avoir le sens de in mais qu'elle est l'avis majoritaire concernant ce verset ?

Wa Allâhu a'lam.
J'ai développé la question ici : #9

Ibn Nacer

Messages : 1947
Points : 2185
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Mansour le Mer 22 Aoû - 16:27

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Pourquoi chercher une synonymie entre l'arabe et le français ? Il faut laisser ça.
As-tu lu les exemples ramenés ? Comment faire le lien entre quand, si, même si, lorsque, etc., pour 1 Seul mot arabe ?

Autre chose, la traduction du Qur'an n'existe pas car il est intraduisible. Nous avons la Parole d'Allah le Magnifié, immuable, alors que toutes les autres langues se transforment en permanence, tous les 5 ans, même l'arabe du Yemen ou du Maroc !

وَمَا أَنتَ بِمُؤْمِنٍ لِّنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ
Et tu n'as pas confiance envers nous, et nous pourrions être sincères.

Il existe sûrement une trentaine de traductions possibles rien qu'en français. Nous avons besoin d'étudier la construction d'une phrase au conditionnel, et observer la conjugaison appareillée au particule du conditionnel.
La traduction est un exercice différent, par exemple ci-haut ولو apparaît :

  • لو - dans l'usage du conditionnel présent marquant un potentiel. لو est "absorbé" en français par la terminaison du verbe (-ions).
  • و - préfixé que j'ai traduit simplement par et mais qui, suivant le sens de la phrase, évoque en français le connecteur malgré ou bien que.


La particule و est un connecteur neutre et il prend différents sens suivant les phrases qu'il connecte. En arabe, le et suffit, inutile de chercher autre chose dans ce contexte, si ce n'est pour présenter un texte à un non-arabe. L'étudiant en langue arabe ne doit pas avoir besoin de traduction (if, whatever, si, quand, etc...).

Le même si n'est pas une traduction doctrinale pour ولو.

عند ne signifie pas vraiment selon (ou d'après) mais auprès (chez) et peut s'apparenter parfois à une possession. Ne pas confondre avec عن (de, selon, d'après, à propos de, etc.).



Traduction > on ne peut adapter une langue parfaite à une langue imparfaite.
avatar
Mansour
Admin

Messages : 8642
Points : 15641
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Ibn Nacer le Mer 22 Aoû - 16:52

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

J'ai déjà posté des passages sur les concessives :



Nouvelle grammaire arabe (1911) Augustin Périer P229.

Un autre passage :


Grammaire de l'Arabe d'aujourd'hui Djamel Kouloughli P293/294.

Ibn Nacer

Messages : 1947
Points : 2185
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum