La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Ibn Nacer le Sam 21 Sep - 16:07

Certains comme De Sacy étaient contre cette traduction "pronom relatif" pour الذي d'ailleurs الذي peut être adjectif, c'est dans ce cas qu'il a un antécédent comme en français mais en arabe il peut aussi être utilisé sans antécédent .

Ibn Nacer

Messages : 1942
Points : 2180
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Invité le Sam 21 Sep - 17:09

Ibn Nacer a écrit:
Certains comme De Sacy étaient contre cette traduction "pronom relatif" pour الذي d'ailleurs الذي peut être adjectif, c'est dans ce cas qu'il a un antécédent comme en français mais en arabe il peut aussi être utilisé sans antécédent .

Il serait "adjectif" au même titre que le pronom qui, qui lui aussi, introduit une صفة. Je pense que ce pronom n'est pas un adjectif en soi, mais un connecteur introduisant une description : c'est là l'avantage de voir une phrase par ces groupes/blocs (unité), ce pronom et ce qui suit est Description qualifiante. En tant que connecteur, on peut alors l'appeler pronom.
De toute façon, la lettre ذ en elle-même est toujours pronominale (même en tant que constituant d'une racine d'un verbe ou un nom).

En français aussi, qui peut venir comme مبتدأ : "Qui s'y frotte s'y pique" Qui as le sens de مَنْ dans ce cas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Invité le Sam 21 Sep - 21:45

Ibn Nacer a écrit:

En particulier ici il ne faut pas confondre "Que pronom relatif" et "Que conjonction de subordination", voici quelques passages tirées de ce article : Le mot "que" :

Difficile de traduire un mot, encore plus difficile de traduire des concepts grammaticaux.

Voici vers quoi semble nous diriger le ما étudié ici :


Ce construit avec un pronom relatif

Il peut assurer une fonction de sujet, d'attribut ou de complément :

Sujet : Ce que je vois n'enchante.
Attribut : C'est ce qui se vend le mieux.
COD : Il fait ce qu'il peut.


Dans le verset, traduction mot-à-mot :  ...venant (من) après (بعد) ce qui (ما) est venu à eux (جاءتهم), les preuves (الْبَيِّنَاتُ).

Les preuves est le pronom ce qui lui est antéposé.

Mais je comprends plutôt ainsi : ... venant après ça, la venue à eux des preuves (version infinitive تأويل مصدر).

Ça = toute la proposition infinitive qui suit.
Cette proposition est-elle descriptive ou simplement substitut apposé au pronom ? Pour qu'elle soit descriptive, on utilisera le pronom relatif qui.

Je pense que cette proposition est un substitut du pronom ; les analyses des grammairiens ne disent rien sur la relation entre le pronom et cette جملة. Dire que c'est une proposition apposée au pronom est largement acceptable.

Comme la relation entre un pronom démonstratif et le nom -défini- qui suit (ex. : هذا الكتاب), cette relation est soit صفة soit بدل ; au niveau sémantique, c'est le même cas pour la relation entre ما et la proposition qui suit.

والله أعلم

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum