Réflexion sur des versets coraniques

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Réflexion sur des versets coraniques

Message par Adel Medine le Ven 20 Sep - 16:49

Salam

منصور a écrit:
Si tu aimes la sémantique, il y a un gros travail à faire !

Oui la sémantique c'est l'essence de tout en fait. Je ne souhaite pas apprendre par cœur des règles et les appliquer de manière systématique sans compréhension. On gagne plus de temps à bien comprendre en premier. Le reste vient plus naturellement et facilement après. Sinon c'est bien ennuyeux, difficile et rébarbatif et donc cause d'abandon de l'apprentissage.

Les échanges (en soit très intéressant) que vous avez avec Ibn Nacer entre d'un côté la sémantique et de l'autre les règles grammaticales me fait penser à cela :



La déclaration de Moïse à Josué, alors qu’ils sont en mer : "Je n’arrêterai pas avant d’avoir atteint le confluent des deux mers, dussé-je marcher de longues années". Selon les commentateurs, ce "confluent" fait ici référence aux hautes connaissances divines, et plus précisément à la rencontre de deux types de connaissance : l’une d’ordre exotérique et l’autre ayant une dimension plus ésotérique et mystique. La mer en soi symbolise également l’immensité illimitée de la science divine, alors que son "confluent", point de rencontre des deux types de savoir, marque l’apparition de la connaissance au sens vrai et l’accès à la compréhension de la sagesse divine.


Adel Medine

Messages : 644
Points : 656
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Re: Réflexion sur des versets coraniques

Message par Invité le Ven 20 Sep - 19:48

Salam



Selon les commentateurs, ce "confluent" fait ici référence aux hautes connaissances divines

De quels commentateurs s'agit-il ? Le verset ne dit pas ça, والله أعلم et si tu veux, on peut ouvrir ce verset sont tous les angles.

Il n'est question ni de "hautes" ni de "divine" mais simplement une Réunion. Atteindre les 2 Mers signifie "avoir fait le tour de".

Le mot بحر exprime en lui-même la Limitation par l'étymon حر. Le véritable Miracle du Qur'an, c'est l'arabe Qur'anique et son sens enraciné depuis la Nuit de temps !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Re: Réflexion sur des versets coraniques

Message par Adel Medine le Dim 22 Sep - 12:27

Salam

Je n'arrive pas à remettre la main sur qui sont ces commentateurs. Apparemment, il s'agirait, sans en être certain, de Ibn 'Arabi entre autres.

La "limitation" que tu évoques ne rentre pas à mon sens en contradiction avec l'interprétation donnée. Il s'agit d'une limitation de la science pour ne garder que ce qui à un sens véritable. Nous savons qu'en sciences il y a la théorie et la pratique. Le monde abstrait et le monde réel. La véritable connaissance est bien une espèce d'intersection entre ces 2 savoirs.

Il faut aussi je pense ne pas isoler le verset suivant de l'interprétation (car le précédent ne s'y rattache pas vraiment)

Et Allah est plus Savant.

Adel Medine

Messages : 644
Points : 656
Date d'inscription : 09/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Re: Réflexion sur des versets coraniques

Message par Invité le Dim 22 Sep - 13:11

Salam


Si je suis rentré en analyse morphologique, sémantique et étymologique, c'est pour combattre les idées saugrenues des philosophes-poètes tel Ibn al Arabi, encensé par les orientalistes.

Comment et pourquoi les combattre ?

L'arabe est une carte précise du "penser" : les philosophes travestissent le sens des mots. Le linguiste analysera les mots 1 par 1 pour les intégrer dans un schéma arabe cohérent. Les philosophes-poètes n'ont pas du tout cette démarche : ils vont agencer des concepts philosophiques (emprunter à divers cultures).


La véritable connaissance est bien une espèce d'intersection entre ces 2 savoirs.

Cela n'a pas de sens. La connaissance et le contraire de l'ignorance. Par contre, si je te dis que "intersection des 2 mers" c'est la réunion du soleil levant et du soleil couchant, on a l'idée d' 1 tout.

Nous ne disons pas Allah est le double Connaissant, mais le Tout Connaissant.

Tu vois que les philosophes inventent des concepts qui n'appartiennent pas aux propos des prophètes -paix sur eux-.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Re: Réflexion sur des versets coraniques

Message par Invité le Dim 22 Sep - 13:20

Salam

Les exégèses :


* تفسير Tafsir al-Jalalayn
{ وَإِذْ قَالَ مُوسَىٰ لِفَتَٰهُ لاۤ أَبْرَحُ حَتَّىٰ أَبْلُغَ مَجْمَعَ ٱلْبَحْرَيْنِ أَوْ أَمْضِيَ حُقُباً }

And, mention, when Moses, son of Amram (‘Imrān), said to his lad, Joshua son of Nun (Yūsha‘ bin Nūn), who used to follow him around, serve him and acquire knowledge from him, ‘I will not give up, I will not stop journeying, until I have reached the juncture of the two seas — the point where the Byzantine sea and the Persian sea meet, beyond the east, — though I march on for ages’, for a very long time before reaching it, if it be far.

Tanwîr al-Miqbâs min Tafsîr Ibn ‘Abbâs
{ وَإِذْ قَالَ مُوسَىٰ لِفَتَٰهُ لاۤ أَبْرَحُ حَتَّىٰ أَبْلُغَ مَجْمَعَ ٱلْبَحْرَيْنِ أَوْ أَمْضِيَ حُقُباً }

Allah then mentioned the story of Moses with Khidr. It so happened that it came to Moses's mind that there is no servant on the face of the earth who is more knowledgeable than him. And so Allah said to Moses: " I have a servant on earth who is more obedient to Me and more knowledgeable than you, and this servant is Khidr ". Moses said: " O Lord! Guide me to him ". He said: " Take with you salted fish and walk along the sea shores until you find a rock in which there is the fountain of life. Sprinkle some of the water on the fish until it comes back to life. There you will meet Khidr ". Allah said: (And when Moses said unto his servant) his servant was Shajardah Joshua ben Nun, an Israelite nobleman. He was his servant in the sense that he kept his company and served him: (I will not give up until I reach the point where the two rivers meet) where sea water meets with river water, i.e. where the Persian Gulf and the Mediterranean Sea meet, (though I march on for ages) or I will continue going on for years.





Avec ces exégèses, on est loin d'Ibn al Arabi et de mon approche linguistique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réflexion sur des versets coraniques Empty Re: Réflexion sur des versets coraniques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum