[سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ?

Aller en bas

grammaticale - [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ? Empty [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ?

Message par Mansour le Mar 18 Sep - 6:50

بسم اللّه الرحْمن الرحيم
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Qu'est-ce que le Cœur ?

Ce sujet a été traité dans bien des domaines (spirituel, psychologie, médicale, philosophique, morale, etc.), mais voyons ce que peut nous révéler une analyse morphologique, étymologique et sémantique de ce mot.



Morphologie

القَلْب
Le cœur
Ce mot est construit sur une base Trois (trilétaire), comme la plupart des mots sémites.

Le schème, par ses affixes et voyelles brèves :

  • a sur la 1ère lettre, sens : fonction.
  • sukun (absence de voyelle) sur la 2ème lettre, sens : neutralité.

Ce mot a priori indique un nom d'action, une sorte de verbe à l'infinitif, sans agent. C'est donc une fonction (a) dans l'absolue (sukun).

Ce mot n'a pas de lettres affixes. Il est à l'état minimal (même au niveau des voyelles).


Approche lexicale et champ sémantique


Le verbe قَلَبَ signifie retourner, et la forme intensive (forme III) signifie inverser, changer de sens.

Nous avons, par ces 3 lettres ق ل ب le sens sans ambigüité d'un déplacement, voire même d'opposition (polarité) par le renversement-inversement.

À partir de cette constatation, nous pouvons aller plus loin dans la morphologie de ce mot. Deux remarques importantes :

1. لَبَب signifie poitrine-thorax et il est associé avec :


[سورة غافر 40.54]
هُدًى وَذِكْرَى لِأُولِي الْأَلْبَابِ
une guidée et un rappel aux gens doués d'intelligence.
C'est là que nous voyons que les traductions françaises ne peuvent refléter l'arabe. Qu'est-ce que l'intelligence en français ?
Comment sont nommées les capacités de notre crâne et notre cœur dans le "penser" arabe ? Est-ce que le mot intelligence est une traduction correcte pour الْأَلْبَابِ ?

2. Un étymon reconnaissable : BL. Il signifie à lui seul renversement :

> Particule بل = mais, plutôt. Particule servant à inverser un propos.

> Plus étonnant encore, Iblîs qui marque un retournement en refusant :


[سورة البقرة 2.34]
وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلاَئِكَةِ اسْجُدُواْ لآدَمَ فَسَجَدُواْ إِلاَّ إِبْلِيسَ أَبَى وَاسْتَكْبَرَ وَكَانَ مِنَ الْكَافِرِينَ
Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.
> Désespoir :


[سورة الروم 30.12]
وَيَوْمَ تَقُومُ السَّاعَةُ يُبْلِسُ الْمُجْرِمُونَ
Et le jour où l'Heure arrivera, les criminels seront frappés de désespoir.
Il y aura alors un retournement de situation.

Si BL et LB impliquent une idée de retournement, qu'est qui ferait la différence ? Pourrait-on parler de mise à l'envers et mise à l'endroit ? ِQue dit ce mot قِبَل ? Devant, suivant ou précédent : il marque le changement (l'étape) mais peut-être avec une idée de mise dans un sens : en face.

Quoi qu'il en soit, il est question de polarité, de changement de position.
Je n'ai développé ce point morpho-sémantique que pour mettre au clair cette idée de polarité/renversement/bascule que contient le concept du Cœur (قَلْب) en langue sémite.


Le cœur et la raison ?

Voici le verset (que je médite depuis bien longtemps) qui peut apparaître sous un nouvel angle, et prouver encore une fois le miracle résidant et vivant dans la langue arabe (et hébraïque pour une part) :


[سورة ق 50.37]
إِنَّ فِي ذَلِكَ لَذِكْرَى لِمَن كَانَ لَهُ قَلْبٌ أَوْ أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ
Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur, prête l'oreille tout en étant témoin.

Nous avons bien identifié le sens que porte le mot Qa-LB. Il est question de polarité, de changement.
Voici un article qui parle des avancées au niveau des recherches sur les sciences cognitives :

Pour résumer ici, le cerveau est divisé en 2 :

  • une partie travaille (cerveau gauche). Dans l'action, en société.
  • l'autre stocke, classe l'information (cerveau droit). L'analyse.

Que nous dit le verset ci-haut ?

  • Prête l'oreille أَلْقَى السَّمْعَ = analyse (et stocke).
  • وَهُوَ شَهِيدٌ = agit en tant que témoin : affirmer.

سبحان الله le temps employé et la syntaxe ici أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ montre qu'il s'agit de deux actions faites en même temps : entendre et attester !

Ce verset reste à mes yeux un verset qui parle du fond de l'homme, de sa caractéristique unique dans tout le règne animal. Il contient encore bien des choses à développer ! Apporter vos connaissances sur ce sujet, hadith, exégèse, avis de savants et docteurs, etc.

والله أعلم
Mansour
Mansour
Admin

Messages : 8638
Points : 15637
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

grammaticale - [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ? Empty Analyse grammaticale du verset 37 سورة ق

Message par Mansour le Sam 29 Sep - 18:24

بسم اللّه الرحْمن الرحيم
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Que peux révéler les relations syntaxiques de ce verset :


[سورة ق 50.37]
إِنَّ فِي ذَلِكَ لَذِكْرَى لِمَن كَانَ لَهُ قَلْبٌ أَوْ أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ
Il y a bien là un rappel pour quiconque a un cœur, prête l'oreille tout en étant témoin.





Analyse grammaticale


C'est une phrase nominale en إِنَّ. La structure sera :

[Inna > Nom -اسم- de Inna] à l'accusatif + [Khabar -خبر- de Inna] au nominatif



إِنَّ

Particule assimilée à un verbe ; elle relève l'existence de quelque chose.
Particule d'intensification (emphase) -تَوكِيد- appelé aussi particule de l'accusatif -حَرْف نَصْب- car elle met à l'accusatif le nom qu'elle désigne. Ce dernier s'appellera اسم إِنَّ.


فِي ذَلِكَ

Groupe prépositionnel -جَرّ ومَجْرُور- (traction et tracté) composé de la préposition فِي (dans) et du pronom démonstratif ذَالِك. Celui-ci est en position de tracté et devrait porter une كَسْرَة du cas génitif, mais il est indéclinable.

Le pronom est lui-même composé de la particule de la représentativité ذ plus un Alif omis, suivi du كَ de l'interlocuteur, celui ou ceux à qui l'on adresse un discours.
En français, nous avons ci -proche de moi- et -proche de toi-, de même en arabe هذا -vers moi-, et ذلك -vers toi- : ceci vs cela.

Ce groupe prépositionnel est rattaché -متعلق- au خَبَر كَانَ qui est omis et sous-entendu, et il est antéposé au اسم كَانَ.


لَذِكْرَى

C'est le اسم كَانَ précédé de la particule لَـ d'intensification -تَوكِيد- pour redistribuer la 1ère emphase إنّ.
ذِكْرَى est au cas accusatif, en tant que اسم كَانَ.

Nous sommes à la fin de la 1ère phrase, complète. Suit le complément du nom ذِكْرَى, qui va nous donner des détails.




لِمَن

Nous sommes ici hors de la phrase en إنّ, et ce qui suit est complément rattaché au nom ذِكْرَى (le rappel).

Nous avons ici un groupe prépositionnel, متعلق au ذِكْرَى ou à son adjectif omis صِفَة.

La préposition لِـ (pour, à destination de) suivi d'un pronom relatif مَنْ (quiconque) qui est en position de مَجْرُور, donc au cas génitif, mais indéclinable, ne pouvant recevoir la كَسْرَة ("-i").


كَانَ لَهُ قَلْبٌ أَوْ أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ

Nous avons là la proposition relative de مَنْ. Elle se divise en deux parties, reliées par le أَوْ coordinateur.


1ère partie : كَانَ لَهُ قَلْبٌ


كَانَ

Nous avons une phrase verbale commençant par le verbe d'existence (il y a) كَانَ incomplet -ناقص-, au passé.


لَهُ

Ce groupe prépositionnel لَهُ se rattache au خبر omis.
La préposition لِـ suivi du pronom masculin 3ème personne du singulier ـهُ indéclinable en "-u". Il ne portera pas la marque du génitif en "-i".


قَلْبٌ

C'est le اسم كان au nominatif, indéfini.
Dans cette phrase, il est "retardé -مؤخر-, mis en fin de phrase.


2ème partie : أَلْقَى السَّمْعَ وَهُوَ شَهِيدٌ

Nous avons ici une phrase verbale.


أَلْقَى

Verbe au passé avec la فتحة présupposée, placée sur un Alif de forme irrégulière -الألِف للتعذر-.
Le pronom deviné est هُوَ.


السَّمْعَ

Nom en tant que Complément d'objet -منصوب مفعول به- pour le verbe. Il est à l'accusatif en "-a".


وَهُوَ شَهِيدٌ

Nous avons là une phrase nominale.

C'est un complément circonstanciel au verbe أَلْقَى appelé حال et cette phrase est donc en position de l'accusatif en "-a".


و

Le و a le rôle ici d'indiquer la simultanéité des 2 actions représentées ici أَلْقَى et شَهِيدٌ. Il est appelé le واو حالية.


هُوَ

C'est le مُبْتَدَأ de cette phrase nominale, pronom isolé, masculin singulier 3ème personne, en reprise de l'agent du précédent verbe.


شَهِيدٌ

Nom qualifiant, sous le schème Fa3iYL s'apparentant à un participe présent en français, ici en tant que gérondif par la construction de cette phrase حاليّة. C'est le خير de la phrase nominale. Il est indéfini en "-n" et au nominatif en "-u" (ShaHiYD-un).

Cette phrase vient avec le sens de وهو حاضر بفظته (Traduction approximative : Il prend acte immédiatement).



Analyse extraite des livres des grammairiens Darwish et Salah.

والله أعلم


Dernière édition par Mansour le Dim 30 Sep - 18:48, édité 6 fois
Mansour
Mansour
Admin

Messages : 8638
Points : 15637
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

grammaticale - [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ? Empty Re: [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ?

Message par Mansour le Sam 29 Sep - 22:48

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته


Un tableau détaillant les relations syntaxiques :



Mansour
Mansour
Admin

Messages : 8638
Points : 15637
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

grammaticale - [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ? Empty Re: [سورة ق 50.37] Qu'est que le cœur ? "Al Qalb" - ما القلب ؟ - What is "Heart" ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum