La phrase conditionnelle en arabe...

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Ibn Nacer le Mar 21 Aoû - 21:24

Mansour a écrit:


J'ai souri de voir qu'un frère recommande de faire très attention à l'arabe qu'on étudie. Je n'arrête pas de le répéter أخي. C'est un principe élémentaire en linguistique (science du langage). Il faut toujours dater l'arabe que nous étudions.
D'après mes recherches (étymologie et sémantique), l'arabe Qur'anique est homogène, cohérent et bien construit (morphologie). Ce n'est pas le cas de l'arabe moderne qui dérive sans cesse (comme l'hébreu ou autres langues). C'est un réel problème pour étudier l'arabe prophétique.
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Je me doutais bien que son intervention allait te plaire, j'avais même penser à toi...


J'ai vu que وَلَوْ et وَإِنْ peuvent exprimer la concession et sont souvent traduit par "même si" apparemment mais je ne pense pas qu'ils soient toujours équivalents, avec وَلَوْ on aurait une concessive irréelle alors qu'avec وَإِنْ on aurait une concessive potentielle. Il y a aussi "malgré, quoique, en dépit de, bien que, quand (bien) même... qui permettent d'exprimer la concession.

Si on dit :

Ta fille doit t'obéir même si elle est adulte.
Ta fille doit t'obéir même si elle était adulte.

Dans la première je comprends qu'on s'adresse à un père dont la fille est adulte, on pourrait remplacer "même si" par "bien que" (bien qu'elle soit adulte). Et dans la deuxième je comprends qu'on s'adresse à un père dont la fille n'est pas adulte, on pourrait remplacer "même si" par "quand bien même" (quand bien même elle serait adulte). Avec "même si elle était adulte" on présuppose/sous-entend donc "mais est elle n'est pas adulte".

Pour la première on utiliserait وَإِنْ et pour la deuxième on utiliserait وَلَوْ.



وَلَوِ افْتَدَى بِهِ أُوْلَـئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ أَلِيمٌ
même si pour cela il (donnait) le contenu, en or
(S3V91)


وَلَوْ نَزَّلْنَا عَلَيْكَ كِتَابًا فِي قِرْطَاسٍ فَلَمَسُوهُ بِأَيْدِيهِمْ لَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُواْ إِنْ هَـذَا إِلاَّ سِحْرٌ مُّبِينٌ
Même si Nous avions fait descendre sur toi (Muhammad) un Livre en papier qu'ils pouvaient toucher de leurs mains, ceux qui ne croient pas auraient certainement dit: "Ce n'est que de la magie évidente!"
(S6V7)


أَيْنَمَا تَكُونُواْ يُدْرِككُّمُ الْمَوْتُ وَلَوْ كُنتُمْ فِي بُرُوجٍ مُّشَيَّدَةٍ
Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables.
(S4V78)

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ كُونُواْ قَوَّامِينَ بِالْقِسْطِ شُهَدَاء لِلّهِ وَلَوْ عَلَى أَنفُسِكُمْ أَوِ الْوَالِدَيْنِ وَالأَقْرَبِينَ
Ô les croyants! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous mêmes, contre vos père et mère ou proches parents.

وَإِن كُنتُم مِّن قَبْلِهِ لَمِنَ
quoiqu'auparavant vous étiez du nombre des égarés.
(S2V198)

وَإِن كَانُواْ مِن قَبْلُ لَفِي ضَلالٍ مُّبِينٍ
bien qu'ils fussent auparavant dans un égarement évident.
(S3V164)


Dernière édition par Ibn Nacer le Mar 21 Aoû - 21:35, édité 2 fois

Ibn Nacer

Messages : 1946
Points : 2184
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Mansour le Mar 21 Aoû - 21:29

Abordons tous ces outils par leur sens. Voici encore : إنْ


إن est construit sur 2 morphèmes :

  • إ dont le sens est environ point de départ-référence.
  • ن qui sert à indiquer un tout indéfini (global).

L'ensemble se traduirait par à partir cette situation. En français courant, on traduira par si mais on voit que ce n'est pas le sens en arabe. Comme je l'ai dit plus haut que ce soit إِنَّ ou كانَ ou إِنْ, etc. , il est question d'existence. Dans إِنَّ il y a emphase sur le noun.

On peut dire que إِنْ signifie postulat, pour être au plus proche de l'arabe.

avatar
Mansour
Admin

Messages : 8642
Points : 15641
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Ibn Nacer le Mar 21 Aoû - 21:43

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Alors justement est-ce que la traduction de la partie en rouge est correcte :

قَالُواْ يَا أَبَانَا إِنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِقُ وَتَرَكْنَا يُوسُفَ عِندَ مَتَاعِنَا فَأَكَلَهُ الذِّئْبُ وَمَا أَنتَ بِمُؤْمِنٍ لِّنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ
Ils dirent: ‹Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité›.
Malgré la présence de law la traduction correspond à une concessive potentielle et non irréelle (même si nous disions la vérité = quand bien même nous dirions la vérité).

C'est vrai que j'ai lu que law pouvait avoir le sens de in mais qu'elle est l'avis majoritaire concernant ce verset ?

Wa Allâhu a'lam.

Ibn Nacer

Messages : 1946
Points : 2184
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Ibn Nacer le Mar 21 Aoû - 22:43

Ibn Nacer a écrit:السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Alors justement est-ce que la traduction de la partie en rouge est correcte :




قَالُواْ يَا أَبَانَا إِنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِقُ وَتَرَكْنَا يُوسُفَ عِندَ مَتَاعِنَا فَأَكَلَهُ الذِّئْبُ وَمَا أَنتَ بِمُؤْمِنٍ لِّنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ
Ils dirent: ‹Ô notre père, nous sommes allés faire une course, et nous avons laissé Joseph auprès de nos effets; et le loup l'a dévoré. Tu ne nous croiras pas, même si nous disons la vérité›.
Malgré la présence de law la traduction correspond à une concessive potentielle et non irréelle (même si nous disions la vérité = quand bien même nous dirions la vérité).

C'est vrai que j'ai lu que law pouvait avoir le sens de in mais qu'elle est l'avis majoritaire concernant ce verset ?

Wa Allâhu a'lam.

Voici quatre tafsîrs :


تفسير الجلالين

"قَالُوا يَا أَبَانَا إنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِق" نَرْمِي "وَتَرَكْنَا يُوسُف عِنْد مَتَاعنَا" ثِيَابنَا "فَأَكَلَهُ الذِّئْب وَمَا أَنْت بِمُؤْمِنٍ" بِمُصَدِّقٍ "لَنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ" عِنْدك لَاتَّهَمْتنَا فِي هَذِهِ الْقِصَّة لِمَحَبَّةِ يُوسُف فَكَيْفَ وَأَنْت تُسِيء الظَّنّ بِنَا

تفسير ابن كثير

" إِنَّا ذَهَبْنَا نَسْتَبِق " أَيْ نَتَرَامَى" وَتَرَكْنَا يُوسُفَ عِنْدَ مَتَاعنَا " أَيْ ثِيَابنَا وَأَمْتِعَتنَا" فَأَكَلَهُ الذِّئْب " وَهُوَ الَّذِي كَانَ قَدْ جَزِعَ مِنْهُ وَحَذِرَ عَلَيْهِ وَقَوْله " وَمَا أَنْتَ بِمُؤْمِنٍ لَنَا وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ" تَلَطُّف عَظِيم فِي تَقْرِير مَا يُحَاوِلُونَهُ يَقُولُونَ وَنَحْنُ نَعْلَم أَنَّك لَا تُصَدِّقنَا وَالْحَالَة هَذِهِ لَوْ كُنَّا عِنْدك صَادِقِينَ فَكَيْف وَأَنْتَ تَتَّهِمنَا فِي ذَلِكَ لِأَنَّك خَشِيت أَنْ يَأْكُلَهُ الذِّئْب فَأَكَلَهُ الذِّئْب فَأَنْتَ مَعْذُور فِي تَكْذِيبك لَنَا لِغَرَابَةِ مَا وَقَعَ وَعَجِيب مَا اِتَّفَقَ لَنَا فِي أَمَرْنَا هَذَا .

تفسير الطبرى

وَقَوْله : { وَمَا أَنْتَ بِمُؤْمِنٍ لَنَا } يَقُولُونَ : وَمَا أَنْتَ بِمُصَدِّقِنَا عَلَى قَيْلِنَا إِنَّ يُوسُف أَكَلَهُ الذِّئْب { وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ } . كَمَا : 14483 - حَدَّثَنَا ابْن وَكِيع , قَالَ : ثنا عَمْرو بْن مُحَمَّد , عَنْ أَسْبَاط , عَنْ السُّدِّيّ : { وَمَا أَنْتَ بِمُؤْمِنٍ لَنَا } قَالَ : بِمُصَدِّقٍ لَنَا { وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ } إِمَّا خَبَر عَنْهُمْ أَنَّهُمْ غَيْر صَادِقِينَ , فَذَلِكَ تَكْذِيب مِنْهُمْ أَنْفُسَهُمْ , أَوْ خَبَر مِنْهُمْ عَنْ أَبِيهِمْ أَنَّهُ لَا يُصَدِّقهُمْ لَوْ صَدَقُوهُ , فَقَدْ عَلِمْت أَنَّهُمْ لَوْ صَدَقُوا أَبَاهُمْ الْخَبَر صَدَّقَهُمْ ؟ قِيلَ : لَيْسَ مَعْنَى ذَلِكَ بِوَاحِدٍ مِنْهُمَا , وَإِنَّمَا مَعْنَى ذَلِكَ : وَمَا أَنْتَ بِمُصَدِّقٍ لَنَا وَلَوْ كُنَّا مِنْ أَهْل الصِّدْق الَّذِينَ لَا يُتَّهَمُونَ لِسُوءِ ظَنِّك بِنَا وَتُهْمَتِك لَنَا

تفسير القرطبى

أَيْ وَإِنْ كُنَّا ; قَالَهُ الْمُبَرِّد وَابْن إِسْحَاق . " صَادِقِينَ " فِي قَوْلنَا ; وَلَمْ يُصَدِّقهُمْ يَعْقُوب لِمَا ظَهَرَ لَهُ مِنْهُمْ مِنْ قُوَّة التُّهْمَة وَكَثْرَة الْأَدِلَّة عَلَى خِلَاف مَا قَالُوهُ عَلَى مَا يَأْتِي بَيَانه . وَقِيلَ : " وَلَوْ كُنَّا صَادِقِينَ " أَيْ وَلَوْ كُنَّا عِنْدك مِنْ أَهْل الثِّقَة وَالصِّدْق مَا صَدَّقْتنَا , وَلَاتَّهَمْتنَا فِي هَذِهِ الْقَضِيَّة , لِشِدَّةِ مَحَبَّتك فِي يُوسُف ; قَالَ مَعْنَاهُ الطَّبَرِيّ وَالزَّجَّاج وَغَيْرهمَا .


Les deux derniers sont intéressants mais je n'ai pas tout compris, si un(e) arabophone pouvait nous aider à traduire au moins le tafsîr de Tabarî qui me parait être le plus intéressant ce serait bien et si possible celui de Qurtubi.


Dernière édition par Ibn Nacer le Mer 22 Aoû - 11:10, édité 2 fois

Ibn Nacer

Messages : 1946
Points : 2184
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Mansour le Mar 21 Aoû - 23:02

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته


Je commence l'étude sur لو. Il semble que لو et ولو porte le même sens, sauf que le deuxième est intégré dans une syntaxe puisqu'il commence par و.
Le lam va désigner quelque chose
le Wa est un connecteur par excellence, et il peut parfaitement fixer-lier à une condition.


بسم اللّه الرحْمن الرحيم
[سورة البقرة 2.96]
وَلَتَجِدَنَّهُمْ أَحْرَصَ النَّاسِ عَلَى حَيَاةٍ وَمِنَ الَّذِينَ أَشْرَكُواْ يَوَدُّ أَحَدُهُمْ لَوْ يُعَمَّرُ أَلْفَ سَنَةٍ وَمَا هُوَ بِمُزَحْزِحِهِ مِنَ الْعَذَابِ أَن يُعَمَّرَ وَاللّهُ بَصِيرٌ بِمَا يَعْمَلُونَ
Et certes tu les trouveras les plus attachés à la vie [d'ici-bas], pire en cela que les Associateurs. Tel d'entre eux aimerait vivre mille ans. Mais une pareille longévité ne le sauvera pas du châtiment ! Et Allah voit bien leurs actions.
Le sens de لو est à trouver. Ici, on le traduirait non plus par même si mais en suivant les remarques sémantiques plus haut par pour être lié [لو] à la réunion [عمر] de 1000 ans.

Le Wa assigne, c'est un outil servant de point-relais. Étymologiquement, il représente le piquet fixant la tente (du nomade sémite) au sol.

Traduction possible : L'un d'entre eux aime-envisage (que lui) soit assignée une longévité de 1000 ans.

لو traduit par (lui) être assigné (telle chose). Nous avons là aussi quelque chose d'irréalisée par le fait que le verbe projette vers le futur, au مضارع un présent infini. Tu vois là le lien entre syntaxe, conjugaison et sémantique.

Autre exemple :


[2.102]
لَوْ كَانُواْ يَعْلَمُونَ
Si seulement ils savaient !
Continuant sur "être assigné" (potentiel) : Il leur était pourtant assigné de savoir ! Nous comprenons aussi, avec cette traduction, qu'ils n'ont pas suivi cette nature -prédisposition/potentiel- d'être connaisseur.
L'emploi de l'accompli joue un rôle important puisqu'il ramène à une époque révolue, conclue et fermée.



Nous savons que Lam + Alif est la négation absolue. Il est démontré que les lettres dites "faibles" sont déclinables l'une l'autre, donc ici le Alif pourrait décliner vers Wa tout en gardant un aspect de la négation porter par لا ?

  • لي = pleine disposition pour un agent (possession)
  • لا = interdiction absolue
  • لو = prédisposition (potentiel)


Étonnant, reste à voir une série de phrases employant لو.

En résumé, par sa structure, Lam + Wa = potentiel.

والله أعلم


Dernière édition par Mansour le Mer 22 Aoû - 1:03, édité 1 fois
avatar
Mansour
Admin

Messages : 8642
Points : 15641
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La phrase conditionnelle en arabe...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum