أم عبد الرحمن

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par أم عبد الرحمن le Mar 31 Mar - 10:24

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

بارك الله فيكم

يَبْدُو أنَّ المُدَرِّسَ يَغِيبُ اليومَ / Il semble que le professeur soit absent aujourd'hui

En traduisant je me demande si c'est pas mieux de remplacer يَغيبُ par غَائِبٌ ?

إعراب الجملة 

يَبْدُو : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ وجازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ المُقَدَّرَةُ على الوَاوِ مَنَعَ مِنْ ظُهُورِها الثِّقَلُ

أنَّ : حَرْفُ تَوْكيدٍ ومَصْدَرٍ ونَصْبٍ مَبْنِيٌّ على الفَتْحِ لا مَحَلَّ لَهُ مِنَ الإِعْرابِ 

المُدَرِّسَ : اِسمُ " أنَّ " مَنْصُوبٌ بِهِ وعلامةُ نَصْبِهِ الفَتْحَةُ الظّاهِرةُ على آخِرِهِ

يَغيبُ : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ لِتَجَرُّدِهِ مِن نَاصِبٍ وجَازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ الظَاهِرَةُ على آخِرِهِ وفاعِلُهُ ضَميرٌ مُسْتَتِرٌ جَوازًا تَقْدِيرُهُ هُوَ 

والجُمْلَةُ الفِعْلِيَّةُ " يغيبُ " في مَحَلِّ رَفْعٍ خَبَرُ أَنَّ 

والمَصْدَرُ المُؤَوَّلُ " أنّ المدرّسَ يغيبُ " في مَحَلِّ رفْعٍ فَاعلٌ للفعلِ يَبدُو

اليومَ : ظَرْفُ الزَمانِ منصوبٌ وعَلامةُ نَصْبِهِ الفتحةُ الظاهِرَةُ على آخِرِهِ وهُو مُتَعَلِّقٌ بالفعلِ قَبْلَهُ

والجُمْلَةُ " المُدَرِّسُ يَغِيبُ اليَوْمَ " صِلَةُ المَوْصُولِ الحَرْفِيِّ ( أنَّ) لا مَحَلَّ لَها من الإِعْرَابِ

_________________________________________________________________________

Leçon 1 : fautes de frappe ici :

p 7 أرأيت المدرّسين الجديدين 

p 12 أولئك 

p 20 أحضر الطالب الجديد

أم عبد الرحمن

Messages : 28
Points : 32
Date d'inscription : 26/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par منصور le Mer 1 Avr - 1:14

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Très bien ! Tu me donnes l'impression d'être une arabophone révisant ses cours de grammaire.


L'analyse peut dépendre du type de sujet que nous avons pour le verbe بدو (indiquer, devenir évident, sembler / se rendre compte).

A. Un pronom impersonnel du type la situation, le cas ;
B. Un pronom pour un nom précité.

Il s'agit probablement du cas A dans la phrase étudiée, comme tu l'as traduite :

يَبْدُو أنَّ المُدَرِّسَ يَغِيبُ اليومَ
Il semble que le professeur soit absent aujourd'hui.

Si nous avions eu un agent précité pour le pronom "il" : Il se rend compte que le professeur est absent.

يَبْدُو : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ وجازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ المُقَدَّرَةُ على الوَاوِ مَنَعَ مِنْ ظُهُورِها الثِّقَلُ

لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ Qu'est-ce que tu entends par là ? Que le verbe est transitif ?

Il n'y a pas d'apocope ici, mais un verbe au présent de l'indicatif.

أنَّ : حَرْفُ تَوْكيدٍ (ومَصْدَرٍ) ونَصْبٍ مَبْنِيٌّ على الفَتْحِ لا مَحَلَّ لَهُ مِنَ الإِعْرابِ

On dit que la particule أنّ est assimilé/comparable à un verbe : حرف مشبه بالفعل.

المُدَرِّسَ : اِسمُ " أنَّ " مَنْصُوبٌ بِهِ وعلامةُ نَصْبِهِ الفَتْحَةُ الظّاهِرةُ على آخِرِهِ
يَغيبُ : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ (لِتَجَرُّدِهِ مِن نَاصِبٍ) وجَازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ الظَاهِرَةُ على آخِرِهِ وفاعِلُهُ ضَميرٌ مُسْتَتِرٌ جَوازًا تَقْدِيرُهُ هُوَ
والجُمْلَةُ الفِعْلِيَّةُ " يغيبُ " في مَحَلِّ رَفْعٍ خَبَرُ أَنَّ

Très bien !

والمَصْدَرُ المُؤَوَّلُ " أنّ المدرّسَ يغيبُ " في مَحَلِّ رفْعٍ فَاعلٌ للفعلِ يَبدُو

C'est impossible. Voir ce que j'ai dit en intro.


Si nous parlons d'un infinitif à la base, nous aurions : l'absence. Ou comme attribut, comme tu le dis, الغائب.


اليومَ : ظَرْفُ الزَمانِ منصوبٌ وعَلامةُ نَصْبِهِ الفتحةُ الظاهِرَةُ على آخِرِهِ وهُو مُتَعَلِّقٌ بالفعلِ قَبْلَهُ
والجُمْلَةُ " المُدَرِّسُ يَغِيبُ اليَوْمَ " صِلَةُ المَوْصُولِ الحَرْفِيِّ ( أنَّ) لا مَحَلَّ لَها من الإِعْرَابِ

Nous voilà dans la spécificité de cette phrase. Pour le verbe بدو nous avons un type de verbe transitif particulier, qui demande une Complétive, désigné par سدت مسد en arabe. Ce point n'est pas abordé dans la méthode de Médine.

La phrase أن المدرس يغيب est le مفعول به du verbe بدو, au cas نصب.


والله أعلم



Leçon 1 : fautes de frappe ici :

p 7 أرأيت المدرّسين الجديدين 

p 12 أولئك 

p 20 أحضر الطالب الجديد

جزاك الله خيرًا

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
avatar
منصور

Messages : 2465
Points : 2981
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par أم عبد الرحمن le Mer 1 Avr - 9:41

منصور a écrit:
وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Très bien ! Tu me donnes l'impression d'être une arabophone révisant ses cours de grammaire.

J'aimerais mais j'en suis pas encore là ! je suis francophone 

L'analyse peut dépendre du type de sujet que nous avons pour le verbe بدو (indiquer, devenir évident, sembler / se rendre compte).

A. Un pronom impersonnel du type la situation, le cas ;
B. Un pronom pour un nom précité.

Il s'agit probablement du cas A dans la phrase étudiée, comme tu l'as traduite :

يَبْدُو أنَّ المُدَرِّسَ يَغِيبُ اليومَ
Il semble que le professeur soit absent aujourd'hui.

Si nous avions eu un agent précité pour le pronom "il" : Il se rend compte que le professeur est absent.

يَبْدُو : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ وجازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ المُقَدَّرَةُ على الوَاوِ مَنَعَ مِنْ ظُهُورِها الثِّقَلُ

لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ Qu'est-ce que tu entends par là ? Que le verbe est transitif ?

Il n'y a pas d'apocope ici, mais un verbe au présent de l'indicatif.

Ici , j'explique simplement la raison pour laquelle le verbe est مرفوع quel est son عامل ?
On sait que, grammaticalement الإعراب هو تَغْيِيرُ أَواخِرِ الكَلِمِ لِاخْتِلافِ العَوامِلِ الدّاخِلَةِ عليها لَفْظًا أو تَقديرًا 
Par exemple, pour les facteurs de cause oraux on a les particules du جزم و نصب qui vont agir sur le verbe et le faire passer de l'état مرفوع à منصوب ou مجزوم 
ex : أريد أن أخرجَ 
أن : حرف نصب
أخرجَ : فعل مضارع منصوب ب أن 
Mais à la base, sans ces facteurs là le cas de base c'est le cas مرفوع donc on dira  مرفوع لتجرّده من ناصب وجازم , son facteur de cause est l'absence de ces particules. Dans mon livre il est écrit que c'est un عامل مَعْنَوِيّ , l'auteur en cite un autre الإبتداء pour le مبتدأ

أنَّ : حَرْفُ تَوْكيدٍ (ومَصْدَرٍ) ونَصْبٍ مَبْنِيٌّ على الفَتْحِ لا مَحَلَّ لَهُ مِنَ الإِعْرابِ

On dit que la particule أنّ est assimilé/comparable à un verbe : حرف مشبه بالفعل.

na'am mais il me semble qu'elle n'a pas de ّمحل comme toutes les حروف , nn ?

المُدَرِّسَ : اِسمُ " أنَّ " مَنْصُوبٌ بِهِ وعلامةُ نَصْبِهِ الفَتْحَةُ الظّاهِرةُ على آخِرِهِ
يَغيبُ : فِعْلٌ مُضارِعٌ مَرْفُوعٌ (لِتَجَرُّدِهِ مِن نَاصِبٍ) وجَازِمٍ وعلامةُ رَفْعِهِ الضَّمَّةُ الظَاهِرَةُ على آخِرِهِ وفاعِلُهُ ضَميرٌ مُسْتَتِرٌ جَوازًا تَقْدِيرُهُ هُوَ
والجُمْلَةُ الفِعْلِيَّةُ " يغيبُ " في مَحَلِّ رَفْعٍ خَبَرُ أَنَّ

Très bien !

والمَصْدَرُ المُؤَوَّلُ " أنّ المدرّسَ يغيبُ " في مَحَلِّ رفْعٍ فَاعلٌ للفعلِ يَبدُو

C'est impossible. Voir ce que j'ai dit en intro.


Si nous parlons d'un infinitif à la base, nous aurions : l'absence. Ou comme attribut, comme tu le dis, الغائب.

اليومَ : ظَرْفُ الزَمانِ منصوبٌ وعَلامةُ نَصْبِهِ الفتحةُ الظاهِرَةُ على آخِرِهِ وهُو مُتَعَلِّقٌ بالفعلِ قَبْلَهُ
والجُمْلَةُ " المُدَرِّسُ يَغِيبُ اليَوْمَ " صِلَةُ المَوْصُولِ الحَرْفِيِّ ( أنَّ) لا مَحَلَّ لَها من الإِعْرَابِ

Nous voilà dans la spécificité de cette phrase. Pour le verbe بدو nous avons un type de verbe transitif particulier, qui demande une Complétive, désigné par سدت مسد en arabe. Ce point n'est pas abordé dans la méthode de Médine.

La phrase أن المدرس يغيب est le مفعول به du verbe بدو, au cas نصب.

Je comprends votre raisonnement mais ce n'est pas ce cas là ici car le verbe بدا / يبدو est لازم فلا ينصب مفعولا به ( d'après mon dico)
Ici ça ressemble au cas du verbe أمكن / يُمكن le فاعل est المصدر المؤوّل (  tome 2 / leçon 17 )
Ce que vous expliquez est valable par exemple pour le verbe ظنّ qui est متعد ينصب مفعلَين et à ce moment là المصدر المؤوّل يسدّ مسدّ المفعلين
 
C'est abordé dans la méthode de Médine mais vraiment pas en détail je l'ai lu dans mon livre et ça correspond à la leçon 23 
http://arabeclassique.forumactif.com/t6384-tome-iii-lecon-23


والله أعلم
والله أعلم

Leçon 1 : fautes de frappe ici :

p 7 أرأيت المدرّسين الجديدين 

p 12 أولئك 

p 20 أحضر الطالب الجديد

جزاك الله خيرًا

وجزاكم خيرا

أم عبد الرحمن

Messages : 28
Points : 32
Date d'inscription : 26/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par منصور le Mer 1 Avr - 19:59

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Je n'arrive pas à comprendre ce que tu dis là :

منصور a écrit:
لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ Qu'est-ce que tu entends par là ? Que le verbe est transitif ?

Il n'y a pas d'apocope ici, mais un verbe au présent de l'indicatif.


Ici , j'explique simplement la raison pour laquelle le verbe est مرفوع quel est son عامل ?
On sait que, grammaticalement الإعراب هو تَغْيِيرُ أَواخِرِ الكَلِمِ لِاخْتِلافِ العَوامِلِ الدّاخِلَةِ عليها لَفْظًا أو تَقديرًا 
Par exemple, pour les facteurs de cause oraux on a les particules du جزم و نصب ...

Tu as donné beaucoup de détails dans l'analyse. Je trouve inutile la manière classique d'expliquer la voyelle de terminaison ; dire نصب suffit pour comprendre que c'est une فتحة qui vient.

Ici, tu dis "c'est l'indicatif pour exclure le subjonctif et l'apocope" : c'est le cas مرفوع donc on dira  مرفوع لتجرّده من ناصب وجازم. Dans ce cas on dira "c'est l'apocope pour exclure le subjonctif et l'indicatif", ect. Ca me semble inutile ; c'est un avis perso.

   
On dit que la particule أنّ est assimilé/comparable à un verbe : حرف مشبه بالفعل.

na'am mais il me semble qu'elle n'a pas de ّمحل comme toutes les حروف , nn ?

C'est toute la phrase qui est "en position de...", et non élément par élément.


Je comprends votre raisonnement mais ce n'est pas ce cas là ici car le verbe بدا / يبدو est لازم فلا ينصب مفعولا به ( d'après mon dico)
Oui, tu as raison. Je n'avais pas pris ça en considération sur le Lane's Lexicon : ce sont des particules (le ل) qui vont se rattacher au verbe بدا.


Ici ça ressemble au cas du verbe أمكن / يُمكن le فاعل est المصدر المؤوّل (  tome 2 / leçon 17 )

Leçon 17 a écrit:
يُمْكِنَ : « Est-il possible ».

أَيُمْكِنُنِي أَنْ أَجْلِسَ هُنَا ؟
Puis-je m’asseoir ici ?
Littéralement : Est-il possible que je m’assoie ici ?

نَعَمْ، يُمْكِنُكَ أَنْ تَجْلِسَ
Oui, tu peux t’asseoir ici.

لا يُمْكِنُهُ أَنْ يَخْرُجَ الآنَ
Il ne peut pas sortir pour l’instant.

Là c'est impossible, tout simplement parce que une مصدر est un action, et non un agent d'un verbe.

Si tu as plus d'infos sur le verbe أمكن on ouvre un sujet à part. De même pour la syntaxe pour le verbe بدا suivi de la particule أن.

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
avatar
منصور

Messages : 2465
Points : 2981
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par أم عبد الرحمن le Mer 1 Avr - 22:07

منصور a écrit:
وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Je n'arrive pas à comprendre ce que tu dis là :

منصور a écrit:
لِتَجَرُّدِهِ من نَاصِبٍ Qu'est-ce que tu entends par là ? Que le verbe est transitif ?

Il n'y a pas d'apocope ici, mais un verbe au présent de l'indicatif.


Ici , j'explique simplement la raison pour laquelle le verbe est مرفوع quel est son عامل ?
On sait que, grammaticalement الإعراب هو تَغْيِيرُ أَواخِرِ الكَلِمِ لِاخْتِلافِ العَوامِلِ الدّاخِلَةِ عليها لَفْظًا أو تَقديرًا 
Par exemple, pour les facteurs de cause oraux on a les particules du جزم و نصب ...

Tu as donné beaucoup de détails dans l'analyse. Je trouve inutile la manière classique d'expliquer la voyelle de terminaison ; dire نصب suffit pour comprendre que c'est une فتحة qui vient.

Ce n'est pas toujours une فتحة , si le verbe avait été au duel par exemple علامة نصب aurait été حذف النون 
Au contraire c'est tout l'enjeu de l'analyse grammaticale d'expliquer la terminaison des mots 


Ici, tu dis "c'est l'indicatif pour exclure le subjonctif et l'apocope" : c'est le cas مرفوع donc on dira  مرفوع لتجرّده من ناصب وجازم. Dans ce cas on dira "c'est l'apocope pour exclure le subjonctif et l'indicatif", ect. Ca me semble inutile ; c'est un avis perso.

Ce n'est pas ce qui est visé ici, dans l'analyse grammaticale on on cherche à identifier les facteurs qui agissent sur les mots et qui modifie leur terminaison , et pour le فعل مضارع مرفوع son facteur est conceptuel c'est a dire l'absence de particule du جزم ونصب qui agirait sur sa terminaison 

   
On dit que la particule أنّ est assimilé/comparable à un verbe : حرف مشبه بالفعل.

na'am mais il me semble qu'elle n'a pas de ّمحل comme toutes les حروف , nn ?

C'est toute la phrase qui est "en position de...", et non élément par élément.


Je comprends votre raisonnement mais ce n'est pas ce cas là ici car le verbe بدا / يبدو est لازم فلا ينصب مفعولا به ( d'après mon dico)
Oui, tu as raison. Je n'avais pas pris ça en considération sur le Lane's Lexicon : ce sont des particules (le ل) qui vont se rattacher au verbe بدا.


Ici ça ressemble au cas du verbe أمكن / يُمكن le فاعل est المصدر المؤوّل (  tome 2 / leçon 17 )

Leçon 17 a écrit:
يُمْكِنَ : « Est-il possible ».

أَيُمْكِنُنِي أَنْ أَجْلِسَ هُنَا ؟
Puis-je m’asseoir ici ?
Littéralement : Est-il possible que je m’assoie ici ?

نَعَمْ، يُمْكِنُكَ أَنْ تَجْلِسَ
Oui, tu peux t’asseoir ici.

لا يُمْكِنُهُ أَنْ يَخْرُجَ الآنَ
Il ne peut pas sortir pour l’instant.

Là c'est impossible, tout simplement parce que une مصدر est un action, et non un agent d'un verbe.

Si tu as plus d'infos sur le verbe أمكن on ouvre un sujet à part. De même pour la syntaxe pour le verbe بدا suivi de la particule أن.


Dans la phrase نعم يمكنك أن تجلس le فاعل est le المصدر المؤوّل , pour le vérifier on le remplace par المصدر الصريح ce qui donne يمكن جلوسُكَ
Je peux insérer une image ? pour l'expliquer ?


Et pour بدا non سبحان الله j'ai trouvé que très peu de choses sur internet !


Je posterai une partie de la nouvelle leçon demain إن شاء الله
جزاكم الله خيرا

أم عبد الرحمن

Messages : 28
Points : 32
Date d'inscription : 26/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: أم عبد الرحمن

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum