Apprendre les langues arabe et française
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal

L'étymologie

2 participants

Aller en bas

L'étymologie Empty L'étymologie

Message par Imane Mar 13 Sep - 18:39

L’ETYMOLOGIE



L’étymologie est l’étude de l’origine des mots, de leur filiation.

Le mot « étymologie » vient du grec etumos, « vrai » et logia, « théorie » et signifie « science de la vérité ».

Imane
Imane

Messages : 50
Points : 72
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

L'étymologie Empty Re: L'étymologie

Message par Imane Mar 13 Sep - 20:18

LES EXPRESSIONS LATINES DU FRANÇAIS


   Certains mots ou expressions du latin sont
passés sans aucune modification en français.





                                                                                 
 EXPRESSIONS,
 PROVERBES ET ADAGES


 

 Age quod agis

 
 « Fais que tu fais »

 
 Signifie qu’il faut s’en tenir à ce que l’on
 fait et ne pas vouloir faire autre chose en même temps.


 
 Alter ego

 
 « Un autre moi
 
même »

 
 Personne de confiance.

 « C’est mon alter ego »
 signifie : « c’es mon ami intime, ou le plus cher » .


 
 Beati pauperes spiritu

 
 « Heureux les pauvres d’esprit »

 
 La richesse c’est dans les biens de l’esprit.

 
 Carpe diem

 
 «  Cueille le jour »

 
 Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

 
 Dura lex, sed lex

 
 « La loi est dure, mais c’est la
 loi »


 
 Même si une loi, un règlement , paraissent
 pénibles, il faut s’y soumettre.


 
 Aut Caesar, aut nihil

 
 « Ou empereur, ou rien »

 
 Cette formule volontaire pourrait servir de
 devise à tous les ambitieux.


 
 Panem et circenses

 
 « Du pain et du cirque »

 
 Cette expression s’emploie aujourd’hui pour
 critiquer la médiocrité des distractions offertes au public.


 
 Qui bene amat, ben castigat

 
 « Qui aime bien, châtie bien »

 
 Ce proverbe illustre que le châtiment n’a
 d’autre but que de corriger les défauts de ceux qu’on aime.


 
 Quod erat demonstrandum

 
 « Ce qu’il fallait démontrer »

 
 On trouve cette expression abrégée, sous la
 forme Q.E.D, ou plus couramment C.Q.F.D.


 
 Si vi pacem, para bellum

 
 « Si tu veux la paix, prépare la
 guerre »


 
 Le meilleur moyen pour de ne pas être attaqué
 est de se donner les moyens de se défendre.


 
 Sol lucet omnibus

 
 « Le soleil luit pour tout le
 monde »


 
 Tout le monde a droit de bien-être sur terre.

 
 Veni,vidi,vici

 
 «  Je suis venu, j’ai vu, j’ai
 vaincu »


 
 Cette phrase s’emploie pour exprimer la
 facilite et la rapidité d’un succès quelconque.


 
 Verba volant, scripta manent

 
 « Les paroles s’en vont, les écrits
 restent »


 
 Il est parfois conseille d’exiger une trace
 écrite d’une promesse.


 
Imane
Imane

Messages : 50
Points : 72
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

L'étymologie Empty Re: L'étymologie

Message par Admin Mar 13 Sep - 22:36

Le mot logos a très souvent changer de sens. A la base il signifie "mettre des mots sur". C'est donc l'étude : faire porter des noms-mots sur les objets du monde qui nous entoure, c'est de placer des mots (des sons) sur des objets. Il peut être comparé là à la science qui met des علامة .

Dans ta liste il n'y a que 2 expressions encore utilisées :

alter ego et carpe diem.
Admin
Admin
Admin

Messages : 2568
Points : 5510
Date d'inscription : 17/07/2011

https://arabeclassique.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'étymologie Empty Re: L'étymologie

Message par Imane Jeu 15 Sep - 12:21

ADVERBES
ET LOCUTIONS ADVERBIALES



Ab absurdo

« Par l’absurde »

Un raisonnement ab absurdo consiste à prendre
le contre
-pied de ce qu’on veut démontrer.

Ab hoc et ab hac

« De celui ci
et de celle
-ci »

A tort et à travers.

Ab initio

« Depuis le début »

Dès le début, depuis l’origine.

Ad hominem

« Vers l’homme »

Cet argument vise directement l’adversaire
auquel on s’adresse, en lui opposant ses actes ou ses déclarations.


Ad patres

« Vers pères, ancêtres »

Envoyer ad patres
signifie « tuer », aller ad patres « mourir ».


Ad libitum

« Selon son plaisir »

Au sens général ad libitum signifie
« à volonté ».


Ad rem

« à la chose »

D’une
manière catégorique, nette, précise : Il a soutenu un raisonnement fort,
précis, vraiment ad rem.


Ad unum

« Jusqu’à un seul »

Jusqu’au dernier.

A priori

« En partant de ce qui vient
avant »


Cette locution signifie « au
premier abord sans prendre en considération les faits observes ».


A posteriori

« En partant de ce qui vient
après »


Cette locution signifie « après coup,
d’après les faits observes ou les données de l’expérience ».


A quia

« Parce que »

Mettre, réduire quelqu’un a quia »,
c’est le mettre dans l’impossibilité de répondre.


« être aca quia », c’est n’avoir
rien à répondre, être à court d’arguments.


Cira

« Vers »

Abrégé en ca ou c., ce terme précède une date
en indiquant qu’elle est approximative.


De plano

« De plain-pied »

Faire une chose de plano, c’est l’exécuter
sans difficulté, avec aisance.


Et alii

« Et les autres »

Souvent abrégée en et al., cette locution
s’emploie dans un ouvrage collectif.


Elle suit le nom de quelques-uns des auteurs, pour indiquer la
présence d’autres collaborateurs.


Et cætera, et cetera

« Et tous les autres choses »

Souvent abrégée en etc., cette locution clôt
une énumération et signifie « et bien d’autres choses, et ainsi de
suite »


Ex cathedra

« En haute de la chaire »

Avec autorité, solennité ; d’un ton
doctoral.


Ex professo

« Ouvertement »

Cette locution désigne quelqu’un
particulièrement compétent, qui maitrise parfaitement son sujet.


Idem

« La même chose »

Souvent abrégé en id., il s’emploi pour
éviter la répétition d’un mot, dans une énumération ou dans une expression.


Id est

« C’est à dire »

Souvent abrégé en i.e. .

In hoc loco

« à cette endroit-ici »

Toujours abrégé en i.h.l., signifie à cette
endroit dans une mention ou une référence.


In statu quo

« Dans l’état où (les choses étaient
auparavant) »


Dans la situation présente, dans l’état
actuel des choses.


In terminis

« Dans le terme »

Item

« De même »

Abrégé en i.t., signifie « de même
de plus, en outre ».


Mutatis mutandis



« En changeant ce qui doit être changé»

Ne varietur

« Afin qu’il ne soit rien changé »

Signifie « pour éviter toute possibilité
de changement ». Et dans un sens plus général, « sans
modification ».


Nota ben

« Note, note bien »

Abrégé en N.B. , cette mention appelle
l’attention du lecteur sur une remarque importante.


Optime

« Très bien »

S’emploi en signe d’approbation totale ;

Tout s’est-bien
passé ?
-Optime.

Post meridiem

« Après midi »

Abrégé en p.m., signifie « après
midi ».


Et associé à ante meridiem, a.m.,
« avant midi ».


Primo

« Au commencement, d’abord »

S’emploie dans une énumération et
signifie «en premier lieu »


Et ultimo « en dernier lieu, enfin ».

Quasi

« Comme si, en quelque sorte »

Presque, pour ainsi dire .

Quid ?



« Quoi ? »

Quid novi ?

« Quoi de neuf ? »

Sert à interroger plaisamment.

Subito/ subito presto

« Soudain »

D’une manière rapide. « presto »
est un mot italien.


Via

« Par le chemin, par la voie »

Par la voie de, en passant par.

Vice versa

« à tour (vice) renversé (versa) »

Se dit d’un changement réciproque.

Imane
Imane

Messages : 50
Points : 72
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

L'étymologie Empty Re: L'étymologie

Message par Imane Jeu 15 Sep - 12:35

ÉTYMOLOGIE AU SECOURS DU BON SEN


Trop souvent, la méconnaissance de l’étymologie nous conduit à faire des contre-sens ou à commettre des impropriétés, la plupart du temps des pléonasmes.



Aux quatre coins de l’hexagone

Hexa en grec
veut dire « six » et, de fait l’hexagone est une figure
géométrique à six ongles et six cotés.


La logique voudrait donc que l’on dise :
« aux six coins de l’Hexagone ».


Commémorer
un souvenir




« Commémorer » vient de memoria
signifiant « mémoire ».


Commémorer, c’est rappeler par une cérémonie le
souvenir d’un événement. Il faut
choisir entre la mémoire (commémorer) et le souvenir (célébrer).


Commettre
un acte héroïque




« Commettre »
vient du latin commettre et signifie « exécuter un acte blâmable ».


On
peut donc pas commettre un acte glorieux , en revanche on commet un méfait.


Des
illusions trompeuses




« illusion » vient du latin illusio, de
ludere, qui signifie « jouer ».


Par contre dans cette expression illusion désigne
une fausse apparence.


Alors, l’expression « des illusions
trompeuses » est un pléonasme.


Etre
ingambe




« Ingambe »
vient de l’italien in gamba qui signifie « alerte », In n’est pas
ici un préfixe.


Etre
ingambe n’est pas « avoir les jambes coupées ». Bien au contraire,
c’est un signe d’une forme physique remarquable.


Excessivement
belle, gentille, intelligente…


« Excessivement », dérivé de
« excès », vient du latin axcedere, au sens où l’in dépasse la
mesure permise ou souhaitable.


L’emploi de l’adverbe « excessivement »
doit donc être réservé à ce qui est démesuré, énorme, monstrueux, effrayant,
exagéré.


On emploiera dans ce cas « extrêmement ».

La
panacée universelle




« Panacée »
vient du latin panacea (panakeia)
-
grec pan (pantos) , « tout », et akos « remède », et
signifie « remède universel, agissant sur toutes le
maladies ».


Le
moindre petit détail, défaut…


« Moindre » vient du latin minor,
comparatif de parvus, « petit ».


« Moindre » donc veut dire »
« plus petit ».


L’associer à l’adjectif « petit » devient
pléonasme.


Opposer
son veto




« Veto »
est un mot latin qui signifie « j’interdis».


« Opposer
son veto » est redondant. On dira plutôt:


Mettre
son veto, opposer son droit de veto.


Un
magasin bien achalandé


« Achalandé » est dérivé du nom
« chaland »qui signifie « acheteur, client ».


Un magasin « bien achalandé » est donc à
l’origine un magasin qui a une clientèle abondante et non pas un magasin qui
offre beaucoup de choix.


Un
tableau inouï


L’adjectif
« inouï » , dérivé du vieux verbe « ouïr » qui
signifie « écouter, entendre » ne peut s’employer que pour
qualifier quelque chose dont on n’a jamais entendu. Chaque fois que le
phénomène désigné ne met pas en jeu l’ouïe, mais la vue, le toucher ou
l’odorat, on le remplace par des adjectifs comme extraordinaire, étonnant,
prodigieux…


Une secousse sismique



L’adjectif « sismique », dérivé de
« séisme », vient du grec seiein
signifiant « secouer ».


L’expression « secousse sismique » a donc
quelque chose de redondant.


Imane
Imane

Messages : 50
Points : 72
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

L'étymologie Empty Re: L'étymologie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum