La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Invité le Sam 21 Sep - 14:08

السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته


Oui !



Voici ce que je prépare :


بسم الله الرحمن الرحيم

لَا تُغْنِي شَفَاعَتُهُمْ شَيْئًا إِلَّا مِن بَعْدِ أَن يَأْذَنَ اللَّهُ
… l'intercession ne sert à rien, sinon qu'après qu'Allah l'ait permise, …

[سورة النجم 53.26]
Nous avons ce sujet ouvert pour la locution circonstancielle مِن بَعْدِ ما avec ما comme pronom relatif dit مصدري, et nous voilà avec une autre locution circonstancielle مِن بَعْدِ أَن avec une حرف qui elle influe la déclinaison de ce qui suit : أَنْ مصدري ناصب.

Les détails seront إن شاء الله postés sur un nouveau sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Ibn Nacer le Sam 21 Sep - 14:51

Ibn Nacer a écrit:وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Mais ما المصدرية n'est pas un pronom relatif, on avait déjà parlé des différents usage de ما, ce n'est parce qu'on l'écrit de la même manière qu'il a le même sens, selon son usage ce mot change même de catégorie : il est soit une particule soit un nom (selon l'usage).
J'ai regardé le lien que tu as donné, ailleurs dans le site il y a article sur le mot "que", on a avec ce mot le même genre de problème qu'on a avec ما : la catégorie auxquels ils appartiennent diffère avec l'usage. Le mot s'écrit toujours de la même manière d'où les confusions possibles entre les catégories.

En particulier ici il ne faut pas confondre "Que pronom relatif" et "Que conjonction de subordination", voici quelques passages tirées de ce article : Le mot "que" :


Que pronom
...

Que pronom relatif Que introduit alors une proposition relative, qui complète le plus souvent un nom, parfois un pronom. L’homme que je vois porte un habit bleu. Celui que tu vois porte un habit vert. Que étant lui-même un pronom, il reprend le nom ou le pronom qui le précède et assume la fonction de COD ou d’attribut du sujet dans la proposition relative. Dans l’exemple précédent, que je vois, le pronom que reprend l’homme et est COD : je vois qui ? : l’homme, repris par que.

Que subordonnant
Que peut être alors conjonction de subordination ou faire partie d’une locution conjonctive de subordination.

  Que conjonction de subordination  : il ne fait qu’introduire une proposition subordonnée complétive ; contrairement au pronom relatif, il ne reprend aucun autre mot. Je t’annonce que je serai en retard.
Wa Allâhu a'lam.

Ibn Nacer

Messages : 1942
Points : 2180
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Invité le Sam 21 Sep - 15:05

جزاك الله

Oui, c'est un détail important.



On distingue alors :

A - ceux qui viennent comme COD pour un verbe (ou nom d'action) transitif, appelé alors pronom pour une complétive ;
B - ceux qui viennent comme complément (pour une proposition relative).

Puisque dans ce sujet il s'agit de Subordonnée Circonstancielle, nous étudions les pronoms conjonctifs subordonnant Complément.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Ibn Nacer le Sam 21 Sep - 15:21

Dans l'article il semble être question de plusieurs catégories distinctes : pronom, adverbe, conjonction de subordination... Et il y a les "composés de que : les locutions conjonctives de subordination. Que entre dans la composition d’un grand nombre de locutions conjonctives qui introduisent des subordonnées circonstancielles : après que, parce que, étant donné que, si bien que, lorsque, quoique, etc."

Source : Le mot "que"

Ibn Nacer

Messages : 1942
Points : 2180
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Invité le Sam 21 Sep - 15:39

Dans لَا تُغْنِي شَفَاعَتُهُمْ شَيْئًا إِلَّا مِن بَعْدِ أَن يَأْذَنَ اللَّهُ du point de vu sémantique أنْ est le relatif d'un nom d'action أذن.
Cette particule n'est pas appelée pronom en arabe bien qu'au niveau sémantique, c'est le cas.


Autre problème : pronom signifie relatif au nom et pronom relatif signifierait donc nom relatif relatif ! Aaaah ! Les règles et les dénominations !

Le morphème PR est associable à l'étymon BR sémite (P arien = B sémite) qui signifient tous deux "transiter" et "piété filiale" (dans le sens de restituer/transiter). La nuance serait là والله أعلم.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La proposition subordonnée circonstancielle de temps en arabe - مِن بَعْدِ مَا (après que)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum