Apprendre les langues arabe et française
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس

Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس

Message par منصور Sam 17 Sep - 23:32

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته




بسم الله الرحمـٰنِ الرحيم

لَا الشَّمْسُ يَنبَغِي لَهَا أَن تُدْرِكَ الْقَمَرَ وَلَا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ ۚ وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ
Le soleil ne peut rattraper la lune, ni la nuit devancer le jour, et chacun vogue dans une orbite.

[36.40 سورة يس]


 


Ce verset est beaucoup débattu lorsqu'il est question de confronter la science et le Qur'an. Essayons de voir ce que dit le verset en arabe, au-delà de la traduction française, en l'analysant la syntaxe et le vocabulaire.



Dernière édition par منصور le Lun 18 Sep - 23:42, édité 1 fois

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
منصور
منصور

Messages : 2800
Points : 3443
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Syntaxe du verset 40 sourate Ya Sin

Message par منصور Dim 17 Sep - 22:07


لَا ٱلشَّمۡسُ یَنۢبَغِی لَهَاۤ أَن تُدۡرِكَ ٱلۡقَمَرَ


Nous avons une phrase nominale indépendante (الجملة الاسمية استئنافية). Une phrase nominale est une phrase commençant par un nom, et ce qui suivra ce nom sera une information sur celui-ci.

Cette الجملة الاسمية استئنافية commence par une particule de la négation.


لَا


Cette phrase nominale se divise en deux, le مبتدأ (ce qui débute) et le خبر (ce qui informe sur ce qui a débuté).


Analysons le مبتدأ :


لَا ٱلشَّمۡسُ


C'est un nom et substantif.

  • L'article ال va définir le nom ;
  • Ce nom est féminin ;
  • Il est au cas مرفوع (nominatif) signifié par la voyelle    ُ posée sur la dernière lettre.


Analysons le خبر :


لَا یَنۢبَغِی لَهَاۤ أَن تُدۡرِكَ ٱلۡقَمَرَ


Le خبر est یَنۢبَغِی et ce qui dépendra de ce verbe à sa suite.



لَا یَنۢبَغِی لَهَاۤ


یَنۢبَغِی
  • La racine du verbe est بغى.
    Le verbe se présente sous la forme VII qui introduit le ا et le ن dans la racine : انبغى. Le ا est ici یَنۢبَغِی absorbé par le pronom préfixé ي ;
  • Ce verbe est ici au مضارع (au présent) ;
  • Le ضمير (le pronom) est 3ème pers. masc. préfixé ي de یَنۢبَغِی .


لَهَاۤ
Le syntagme est fait de deux mots لها tout deux rattachés et dépendants (متعلقان) du verbe ينبغي.

  • ل est une حرف جر (litt. : particule qui entraine) ce qui lui sera suffixé ;
  • ها, qui est ici ٱلشَّمۡسُ, est un ضمير (un pronom) pour la 3ème personne du féminin.
    Ici, ce pronom est مجرور (litt. : entrainé) par la particule ل, celle qui entraine. On nomme cette relation le cas génitif.



أَن تُدۡرِكَ ٱلۡقَمَرَ


Nous avons ici une proposition relative qui est le sujet du verbe ينبغي, et considérée comme masculin par le pronom ي préfixé : ينبغي. En tant que sujet, toute cette proposition relative est comprise au cas nominatif.

  • أَن est la particule qui introduit une صلة (proposition relative) et le verbe qui suit تُدۡرِكَ sera منصوب (au cas objet, accusatif), un subjonctif ;
  • ce qui suit la particule أَن est appelé تأويل مصدر (litt.: initialement un dérivable) qui est à l'origine un nom d'action et non un verbe conjugué dans un temps comme dans le verset étudié, d'où les traductions en français employant un infinitif plutôt que le verbe conjugué donné en arabe ;
  • تُدۡرِكَ est le verbe de racine درك ici sous la forme IV, et le ضمير (le pronom) ت préfixé est la 3ème pers. du féminin pour le nom ٱلشَّمۡسُ.
    La forme IV introduit un أ préfixé, أدرك au verbe de racine درك mais qui est ici absorbé par le pronom ت.
    Ce verbe est ici au مضارع (au présent). Nous avons donc un présent du subjonctif ;
  • ٱلۡقَمَرَ est un nom masculin, et l'article défini ال va particulariser le nom. Ce nom est le مفعول به (litt. : une action faite avec ça), un complément objet, en français, du verbe تُدۡرِكَ. Pour signifier que ٱلۡقَمَرَ est منصوب (au cas objet, accusatif), la voyelle   َ  est posée sur la dernière lettre du nom.

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
منصور
منصور

Messages : 2800
Points : 3443
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Re: Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس

Message par منصور Lun 18 Sep - 23:06


وَلَا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ


Nous avons une seconde proposition nominale, mais qui elle ne sera pas indépendante, mais معطوفة (litt.: aimantée, rapprochée, attirée) à la phrase précédente.


وَلَا


Nous avons la particule وَ qui fait un type de connexion, vu ci-haut, entre la 1ère phrase et la suivante, ci-bas.
La proposition commence par une négation لَا : il ne se peut, il est impossible.


وَلَا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ


Nous avons une proposition nominale avec son مبتدأ et son خبر. Cette phrase ne contient pas de verbe, mais il est compris que c'est le verbe être entre le مبتدأ et son خبر qui va le qualifier, donner des informations sur ce qui précède.



وَلَا اللَّيْلُ


Le مبتدأ est le nom اللَّيْلُ :

  • C'est un substantif ;
  • Il est masculin ;
  • Il est préfixé avec l'article défini ال ;
  • Il est مرفوع (litt.: ce qui est mis en exergue), au nominatif, et pour le signifier, une voyelle ُ est posée en terminaison du nom.



وَلَا سَابِقُ النَّهَارِ


Le خبر est un syntagme appelé إِضَافَةٌ (voir ici) composé littéralement d'un hôte le مُضَافٌ, et son invité le مُضَافُ إِلَيْهِ. Il s'agit en français du nom et du complément du nom.

Le مُضَافٌ est le nom سَابِقُ :

  • Malgré l'absence de l'article défini, il est défini par sa particularité, sa caractérisation par le mot qui le suit. Et pour signifier que c'est un خبر, une voyelle ُ est posée en terminaison du nom, indiquant que ce mot est au nominatif ;
  • C'est un nom masculin ;
  • C'est un substantif ;
  • Sa racine est سبق et il se présente ici sous la forme de l'agent, la forme III avec un ا infixé : سابق. La forme III utilisée ici indique le masculin. Cette forme va qualifier quelque chose ou quelqu'un face aux autres choses ou autres personnes, ici cette chose qualifiée est لَا اللَّيْلُ et dans sa négation.

Le مُضَافُ إِلَيْهِ est النَّهَارِ :

  • C'est un nom masculin ;
  • C'est un substantif ;
  • Il est préfixé avec l'article défini ال ;
  • Etant مُضَافُ إِلَيْهِ (l'invité), il sera sous la relation dite مجرور (litt.: celui qui est entrainé) par le mot qui le précède et dont il dépend. Pour le signifier, une voyelle  ِ est posée en terminaison du nom.

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
منصور
منصور

Messages : 2800
Points : 3443
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Re: Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس

Message par منصور Mar 19 Sep - 1:26


وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ


Nous avons une troisième proposition nominale, mais qui elle également ne sera pas indépendante, mais معطوفة (litt.: aimantée, rapprochée, attirée) à la 1ère et 2ème phrase, et la dernière, ci-bas. Il est également envisageable que cette phrase relance une information générale et indépendante des deux phrases précédentes, et on dira alors que la particule وَ est استئنافية.


وَ


Nous avons la particule وَ qui fait un type de connexion, vu ci-haut.


كُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ


Nous avons une proposition nominale avec son مبتدأ et son خبر. Cette phrase ne contient pas de verbe, mais il est compris que c'est le verbe être entre le مبتدأ et son خبر qui va donner des informations sur le mot qui le précède.


كُلٌّ


Le مبتدأ est le nom كُلٌّ.

  • C'est un substantif ;
  • Il est masculin ;
  • Il est indéfini par nature, un générique ;
  • Il est مرفوع (litt.: ce qui est mis en exergue), au nominatif. Pour signifier qu'il est au nominatif et indéfini, la double voyelle  ٌ est posée en terminaison du nom.


فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ


Le خبر est la proposition verbale فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ où le complément فِي فَلَكٍ est antéposé au verbe يَسْبَحُونَ. Etant un خبر, cette proposition verbale sera comprise comme au cas رفع (nominatif).


يَسْبَحُونَ


يَسْبَحُونَ :

  • La racine du verbe est سبح ;
  • Le ضمير (le pronom) est le غائب (la 3ème pers. masc.) préfixé ي de يَسْبَحُونَ, et le pluriel par le و suffixé يَسْبَحُونَ, pour le nom كُلٌّ.
  • Ce verbe est ici au مضارع (au présent).


فِي فَلَكٍ


Le syntagme est appelé جرّ ومجرور (litt.: l'entrainement et l'entrainé), soit le cas génitif, fait de deux mots tout deux متعلقان (litt.: rattachés et dépendants) du verbe يَسْبَحُونَ.

في est une حرف جر (litt. : particule qui entraine), qui entraine ce qui lui sera suffixé.

فَلَكٍ :

  • C'est un substantif ;
  • Il est masculin ;
  • Il est indéfini ;
  • Il est مجرور (litt.: ce qui est entrainé), au génitif, par la particule في. Pour signifier qu'il est au génitif et indéfini, la double voyelle  ٍ est glissée sous la terminaison du nom.


Dernière édition par منصور le Mar 19 Sep - 7:49, édité 1 fois

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
منصور
منصور

Messages : 2800
Points : 3443
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Vocabulaire de la sourate 36 verset 40

Message par منصور Mar 19 Sep - 6:42

Il nous reste à faire une analyse morpho-sémantique et étymologique du vocabulaire employé.

Voici les termes à analyser :

  • شمس
  • انبغى
  • أدرك
  • قمر
  • ليل
  • سابق
  • نهار
  • كلّ
  • فلك
  • سبح



شَمْس


Bien que tout le monde se fait une image de ce que représente ce mot, sa morphologie et son étymologie nous disent de quoi il s'agit exactement.

Morpho-sémantique :

Ce terme pourrait s'apparenter à un infinitif nominal par la voyelle posée sur la 1ère lettre, et l'absence de voyelle sur la seconde lettre.

Etymologie :

Nous avons l'étymon مس avec le sens de toucher, ce qui est une sensation, un des 5 sens.
Le ش préfixé indiquera un grand nombre, une diffusion, ce qui caractérise ici les rayons du soleil.
Les sèmes sont le ش vu ci-haut, le م ce qui fait corps ou objet, et le س qui traite de flux.

Le Qur'an sourate 76 verset 13:

مُّتَّكِئِينَ فِيهَا عَلَى الْأَرَائِكِ ۖ لَا يَرَوْنَ فِيهَا شَمْسًا وَلَا زَمْهَرِيرًا
ils y seront accoudés sur des divans, n'y voyant ni soleil ni froid glacial.



انبغى


Morpho-sémantique :

Nous avons vu précédemment que le verbe بغى est sous la forme VII, avec ان préfixé. Cette forme apporte le sens de totalement, complètement, pour le verbe بغى.

Etymologie :

Le verbe بغى signifie essentiellement le fait d'avoir un dessein, un intérêt final, mener par un désir ou un besoin.
Nous avons l'étymon غو avec le sens de finalité, ce qui est à une dernière limite.
Le ب préfixé indiquera un accès, et ici un moyen. Les autres sèmes sont le غ qui traite de ce qui est dissimilé, non apparent, le ى et une des 3 semi-consonnes و ي ا qui indique ici une action déjà décidée.


أدرك


Morpho-sémantique :

Nous avons vu précédemment que le verbe أدرك est sous la forme IV, avec أ préfixé. Cette forme apporte le sens de la cause, pour le verbe درك.

Etymologie :

L'infinitif nominal دَرَك est le fait d'atteindre quelque chose, d'assaillir.
Nous avons l'étymon در avec le sens de direction, une visée.
Le د indique un prolongement, une orientation, le ر est une contrainte, une tension, le ك est le sème de la similitude, et pourrait prendre le sens de l'altérité ici, l'autre.


قَمَر


Bien que tout le monde se fait une image de ce que représente ce mot, sa morphologie et son étymologie nous disent de quoi il s'agit exactement.

Etymologie :

Ce substantif nous dit en lui-même qu'il s'agit de positionnement, des stations que va subir la lune, la lune montante et la lune descendante qui indiqueront le début et la fin du mois dans la culture sémitique. Le calendrier lunaire.

Nous avons deux choix ici pour étymon :

  • مر avec le sens de passer, comme un flot ;
  • قم indiquant un positionnement quelque part, c'est à dire être/exister.

Le 1er parait le plus probable.

Les unités sémantiques sont ق le positionnement, le م est le sème de la matérialité (une chose), et le ر est une contrainte, une tension.

Le Qur'an sourate 36 verset 39 :

وَالْقَمَرَ قَدَّرْنَاهُ مَنَازِلَ حَتَّىٰ عَادَ كَالْعُرْجُونِ الْقَدِيمِ
Et la lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu'à ce qu'elle devienne comme la palme vieillie.


لَيْل


Bien que tout le monde se fait une image de ce que représente ce mot, sa morphologie et son étymologie nous disent de quoi il s'agit exactement.

Morpho-sémantique :

Ce terme pourrait s'apparenter à un infinitif nominal par la voyelle posée sur la 1ère lettre, et l'absence de voyelle sur la seconde lettre.

Etymologie :

Ce terme très ancien traite d'une production intensive, une action qui engendre une autre sans fin. Nous sommes loin de l'idée que nous nous faisons de ce qu'est la nuit.
J'ai lu ici ou là que le يل pourrait être le morphème indiquant la divinité, comme il l'est pour les noms des anges, Djibryl, ou sous la forme أل, Gabriel, Mikhael, etc. Il serait alors plus pertinent de dire qu'il s'agit du service produit, les anges étant les serviteurs inconditionnels du Très-Haut, Al Malik.
Un indice pourrait nous en dire plus sur le sens du mot لَيْل et le prénom féminin لَيْلى avec un ى suffixé.
La torah nous parle d'une femme nommée דְּלִילָה (Dalila) une philistinienne qui avait séduit Samson, un homme extrêmement fort parmi les fils d'Israël.
Le prénom Dalila a un préfixe araméen, le D qui signifie comme un français de, pour le prénom nous avons De Nuit. Dalila est ce qu'on appelle aujourd'hui une prostitué, et toutes les nuits, elle prenait l'énergie de Samson, elle le distrayait de vouloir s'attaquer à ses frères philistiniens.
Est-ce que la nuit est le moment privilégié pour des rapports sexuelles, la reproduction ?
Ni l'obscurité de la nuit, ni le repos sont évoqués dans le mot ليل.


سابق


Morpho-sémantique :

Nous avons vu précédemment que le substantif سَابِق est sous la forme III, avec ا infixé. Cette forme apporte le sens de l'agent, celui qui a agit selon le sens de la racine et verbe سبق.

Etymologie :

Nous avons l'étymon سب qui indique un flot, un écoulement.
Les unités sémantiques sont س le flot, mouvement, le ب est le sème de l'accessibilité, et le ق est le positionnement.

Il est possible que les arabes de la péninsule ont élaboré ce mot pour désigner les rivières qui apparaissent dans les régions désertiques après une forte pluie, les eaux des rivières qui reprennent leur lit et l'eau qui pousse et charrie devant elle des branches, cailloux ou simplement de la boue. Ce phénomène est classique dans les régions désertiques et semi-désertiques.


نَهَارٌ


C'est un substantif qui désigne le moment entre le levé du soleil jusqu'au coucher. Il est question de diffusion et dispersion de lumière, de nombreux rayons. Ce mot arabe dit bien plus.

Morpho-sémantique :

La racine est نهر et نَهَار est la forme du collectif, un simili-pluriel.
La racine et le substantif نَهْر est tout ce qui permet de laisser courir l'eau, comme les lits de rivière, les canaux, etc., tout ce qui permet le flot. Le Qur'an sourate 18 verset 33 :

وَفَجَّرْنَا خِلَالَهُمَا نَهَرًا
Et Nous avons fait jaillir entre eux un ruisseau.

Etymologie :

Nous avons l'étymon هر avec le sens d'un ronronnement de quelque chose, un son régulier et répété, et le ن préfixé prend le sens du générique.
Nous avons le sème de l'idéation ه et le ر celui de la contrainte, avec ici le sens de rétroaction.


كُلّ


C'est un substantif et un nom de collectif. Par le sème ك nous avons le sens de la similarité, donc il est question d'un ensemble de choses partageant une particularité commune, les astres dans le verset, ou tous les noms précités dans le versets.


فِي فَلَكٍ


La particule فِي nous parle d'une intériorité mais aussi d'un espace, un écart, ce que ne dit pas la traduction dans.

Morpholgie et étymologie :

فَلَكٍ traite d'une forme, quelque chose de concave, creux en son centre. Le sème ك amène le sens de la similarité, ce qui est rond, avec un centre et mêmes extrémités de tous côtés. Voilà pourquoi فُلْكٌ est traduit par le nom de tous véhicules permettant de naviguer sur l'eau.


يَسْبَحُونَ


Nous avons vu qu'il s'agit d'un verbe conjugué au présent et à la 3ème pers. du masculin pluriel. Le pronom peut rappeler les deux substantifs de la proposition nominale précédente, ou tous les substantifs des deux propositions nominales précédentes.

Morphologie :

voir les sens ici.
La racine est سبح et son étymon est سب qui comme nous l'avons déjà vu, il traite de flux, d'un flot, d'un écoulement.





لَا الشَّمْسُ يَنبَغِي لَهَا أَن تُدْرِكَ الْقَمَرَ وَلَا اللَّيْلُ سَابِقُ النَّهَارِ ۚ وَكُلٌّ فِي فَلَكٍ يَسْبَحُونَ

Ce verset insiste sur une chose : le mouvement continue, par la morphologie et sémantique des mots, et leur signification originelle. Le mot شمس en lui-même n'exprime pas de mouvement dans un espace, mais un ressenti à distance.

يَنبَغِي exprime un dessein et sa course ;
تُدْرِكَ évoque lui aussi un dessein, pour atteindre quelque chose ;
الْقَمَرَ évoque les phases de la lune qui passe ;
سَابِقُ exprime un flot qui propulse quelque chose en avant ;
النَّهَارِ exprime un flot perpétuel ou répétitif ;
فَلَكٍ évoque ce qui tourne sur lui-même ;
يَسْبَحُونَ est ce qui permet de fluctuer, le fait de flotter, en étant porté par un flot continu.

Autre réflexion morphosémantique : la شمس et le قمر sont tout deux flottants suivant une course circulaire, selon le verset, mais notons que le mot قمر indique déjà qu'il y a un mouvement interne, ses phases, alors que le mot شمس lui ne traite pas de mouvement. La lune est donc doublement articulée, l'articulation qui lui permet de faire ses phases, et celle qu'elle suit en flottant comme le fait le soleil également.

On a vu également que نهار n'est pas le contraire de ليل, mais que chacun à un rôle, celui du jour est d'apporter un flot avec régularité, et la nuit de produire intensément. Pas plus que soleil est l'opposé de la lune. Chacun suit son rôle dans la création, chaque chose suit son cours.

______________________________________________________




Le clavier arabe sur son ordinateur, cliquer ici.
منصور
منصور

Messages : 2800
Points : 3443
Date d'inscription : 26/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

 Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس Empty Re: Analyse grammaticale du verset 40 سورة يس

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum