Apprendre les langues arabe et française
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

Traduction de contes pour enfants

4 participants

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Mansour Mar 14 Aoû - 0:21

Salam

Merci, je comprends mieux la fin !

Par contre j'ai un doute sur la phrase de كان :

اسم كان : représenté par le ت du féminin de كان
خبر كان : c'est طاهية qui est placé après son verbe تعمل.

La phrase serait كانت طاهية تعمل لــــ qui donne en français Elle était cuisinière + description (travaillant à... pour...).

Donc au niveau du sens تعمل في المدرسة التي كنت أتعلم فيها لتعيل العائلة est subordonné au خبر كان qui est طاهية > le noyau. والله أعلم

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de connecteur pour dire 2 choses : elle est cuisinière / elle travaille à... pour... . Voilà pourquoi je cherche la syntaxe exacte pour ensuite aller vers le français.

On aurait donc :


و كانت تعمل طاهية في المدرسة التي كنت أتعلم فيها لتعيل العائلة
Elle était cuisinière travaillant, pour entretenir le foyer, dans l'école où j'étudiais.
Là, le placement et les virgules clarifient les rôles.


En horreur

La syntaxe :

avoir + nom + en horreur
ou
avoir + en horreur + nom

Cette formule adverbiale signifie détester.

Dans كره nous avons un morphème très courant كر qui signifie généralement répéter mais avec ه il va vers retourner, rejeter, renvoyer, refuser, etc... Toutes ces significations sont proches.
Le préfixe re- français serait-il équivalent à كر arabe ?
Mansour
Mansour
Admin

Messages : 7677
Points : 14608
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Ibn Nacer Mar 14 Aoû - 16:06

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Plusieurs remarques inchâ-a Allâh :

- Oui effectivement لتعيل العائلة exprime la raison (le but) pour laquelle la mère travaille et non la raison (le but) pour laquelle son fils étudie. En effet dans la phrase arabe il n'y a pas l’ambiguïté que l'on constate dans la traduction que vous avez donnée car je pense que تعيل est le verbe عَيَّلَ conjugué à la troisième personne du singulier féminin : elle travaillait... afin qu'elle entretienne (---> afin d'entretenir).

Mansour a écrit:

Par contre j'ai un doute sur la phrase de كان :

اسم كان : représenté par le ت du féminin de كان
خبر كان : c'est طاهية qui est placé après son verbe تعمل.
C'est la phrase verbale تعمل qui est khabar kâna et je pense que طاهية est un hâl (la soeur Sihem ne l'a pas précisé mais ce serait bien si elle confirmait ou infirmait inchâ-a Allâh).

Mansour a écrit:

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de connecteur pour dire 2 choses : elle est cuisinière / elle travaille à... pour... . Voilà pourquoi je cherche la syntaxe exacte pour ensuite aller vers le français.

On aurait donc :



و كانت تعمل طاهية في المدرسة التي كنت أتعلم فيها لتعيل العائلة
Elle était cuisinière travaillant, pour entretenir le foyer, dans l'école où j'étudiais.
C'est lourd "Elle était cuisinière travaillant", tu avais donné une bonne traduction qui collait bien à la syntaxe de la phrase arabe. Comme tu l'as rappelé "كانت تعمل" correspond à un imparfait donc on a "elle travaillait" ensuite si tu tenais à utiliser un gérondif ou un participe présent ce devrait être celui du verbe "cuisiner" plutôt que celui du verbe "travailler" : "elle travaillait en cuisinant...".

Mais même là c'est pas terrible et d’ailleurs dans ce genre de cas je pense qu'on traduit le hâl en utilisant exactement ce que tu avais cité à savoir "comme/en tant que" : elle travaillait comme/en tant que cuisinière...". Ce qui est bien meilleur je trouve.

J'ai trouvé d'autres exemples :

1- Voici un hadith :

فقال عمر رضي الله عنه : رضينا بالله ربا وبالإسلام دينا وبمحمد رسولا وببيعتنا بيعة

Et Omar intervint pour dire : « Nous avons agrée Allah en tant que Maître et l’Islam en tant que religion et Muhammad en tant que messager, et notre serment d’allégeance reste intact »

Source : http://islamqa.info/fr/ref/8857
Version vocalisée (Source du hadith en arabe/anglais:http://sunnah.com/urn/328020) :

فَقَالَ عُمَرُ رضى الله عنه رَضِينَا بِاللَّهِ رَبًّا وَبِالإِسْلاَمِ دِينًا وَبِمُحَمَّدٍ رَسُولاً وَبِبَيْعَتِنَا بَيْعَةً‏

Thereupon 'Umar (Allah be pleased with him) said: We are pleased with Allah as the Lord, with Islam as our Code of Life, with Muhammad as the Messenger and with our pledge (to you for willing and cheerful submission) as a (sacred) commitment.

2- Autre exemple (source : http://islamqa.info/fr/ref/2110) :

القرآن أنزله الله عز وجل شريعة ومرجعا في الحلال والحرام والأمر والنهي لزاما على الناس
Le Coran a été révélé par Allah le Majestueux en tant que loi et référence en matière de licite et de l’illicite, d’ordre et d’interdit prescrit obligatoirement aux gens.

The Qur’aan was revealed by Allaah, may He be glorified, as a law and a reference as to what is permissible and prohibited, what is commanded and forbidden, for people to follow,

3- source : http://islamqa.info/fr/ref/141036


يعمل سائق حافلة ، فهل يجوز له الفطر؟
Travaillant comme chauffeur d'autobus, lui est il permis de ne pas observer le jeûne?
Mansour a écrit:
Le problème, c'est qu'il n'y a pas de connecteur pour dire 2 choses : elle est cuisinière / elle travaille à... pour... . Voilà pourquoi je cherche la syntaxe exacte pour ensuite aller vers le français.
Les exemples donnés te permettront d'y voir plus clair inchâ-a Allâh.

Wa Allâhu a'lam.

Ibn Nacer

Messages : 1990
Points : 2234
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Mansour Mar 14 Aoû - 17:12

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته

Vois comme toi aussi tu traduis تعيل par un masdaryya (qu'elle entretienne) ou directement comme un masdar (entretenir).

Ibn Nacer a écrit:
le verbe عَيَّلَ conjugué à la troisième personne du singulier féminin : elle travaillait... afin qu'elle entretienne (---> afin d'entretenir).

J'ai effectivement pris le تعيل comme un nom d'action, ce qu'il est (regarde lexicon page 497 عيل) d'après moi ici.



C'est la phrase verbale تعمل qui est khabar kâna et je pense que طاهية est un hâl (la soeur Sihem ne l'a pas précisé mais ce serait bien si elle confirmait ou infirmait inchâ-a Allâh).

C'est le contraire. طاهية n'est pas une action donc ne peut être un حال. C'est là qu'il est important de distinguer deux choses dans n'importe quelle langue : une action et un état. Être un homme, une femme, ou "cuisinier" n'est pas un حال mais un état (être).
Les états rentrent dans la catégorie des descriptions.



و كانت تعمل طاهية في المدرسة التي كنت أتعلم فيها لتعيل العائلة
Elle était cuisinière travaillant, pour entretenir le foyer, dans l'école où j'étudiais.

C'est lourd "Elle était cuisinière travaillant", tu avais donné une bonne traduction qui collait bien à la syntaxe de la phrase arabe. Comme tu l'as rappelé "كانت تعمل" correspond à un imparfait donc on a "elle travaillait" ensuite si tu tenais à utiliser un gérondif ou un participe présent ce devrait être celui du verbe "cuisiner" plutôt que celui du verbe "travailler" : "elle travaillait en cuisinant...".

Mon frère, il faut regarder ce qu'est un participe présent ou un gérondif : il n'exprime pas la même chose. Ce sujet est en lien avec ce que je viens de dire plus haut :

Le gérondif accompagne un verbe = حال. Remarque que je n'ai pas utilisé un حال mais un صفة qui se traduit par un participe présent (travaillant...). Le حال ou gérondif aurait complétement changé le sens de la phrase.

Kana > on est en plein une description : le gérondif est donc impossible. Kana est typiquement utilisé pour décrire un état. Ce n'est pas une action. Comme le verbe être en français ou to be en anglais :

Il est grand ; il est cuisinier ; il est parti ; il est assis => description d'un état (situation en tant qu'existant).


Mais même là c'est pas terrible et d’ailleurs dans ce genre de cas je pense qu'on traduit le hâl en utilisant exactement ce que tu avais cité à savoir "comme/en tant que" : elle travaillait comme/en tant que cuisinière...". Ce qui est bien meilleur je trouve.

Le mieux est ce qui colle au plus près de l'arabe. "En tant que" ou "comme" ne reflètent pas les phrases arabes au plus près. Ce sont deux formules qui peuvent faciliter l'approche et compréhension de la phrase arabe.

رضينا بالله ربا وبالإسلام دينا وبمحمد رسولا وببيعتنا بيعة

Les "en tant que" ou "comme" sont des sur-ajouts inutiles pouvant même trahir le sens véritable de la phrase.

> Nous agréons en Allah un seigneur, et [nous agréons] en Muhammad un prophète

القرآن أنزله الله عز وجل شريعة ومرجعا في الحلال والحرام والأمر والنهي لزاما على الناس

La traduction ici est encore plus étrange.

Voici plus simplement : Le Coran, Allah le Majestueux l'a révélé, est une shari3. On pourrait même voir son إعراب pour mettre au clair إن شاء الله.

Pourquoi vouloir ajouter des mots qui n'existent pas dans la construction arabe ? Ce n'est pas "comme une shari3a", mais une shari3a.



Même si toute traduction trahit le sens, nous devons avoir une double approche, celle de traduire avec un mode de raisonnement et construction "français", et celle de l'approche purement arabe, avec ces relations syntaxiques propres, "le penser arabe". "Comme" ou "en tant que" sont deux approches exogènes à l'arabe.

Mansour
Mansour
Admin

Messages : 7677
Points : 14608
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Mansour Mar 14 Aoû - 17:46


Mansour a écrit:
Le problème, c'est qu'il n'y a pas de connecteur pour dire 2 choses : elle est cuisinière / elle travaille à... pour... . Voilà pourquoi je cherche la syntaxe exacte pour ensuite aller vers le français.

Les exemples donnés te permettront d'y voir plus clair inchâ-a Allâh.

Wa Allâhu a'lam.


Il est important d'ajouter ceci :

Phrase en Kana (était + quoi).

Dans notre cas, nous avons :
Elle était > quoi ? > cuisinière + travaillant au lycée = imparfait descriptif en kana.

Mansour
Mansour
Admin

Messages : 7677
Points : 14608
Date d'inscription : 17/07/2011
Localisation : Ile-de-France

Revenir en haut Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Ibn Nacer Mar 14 Aoû - 19:13

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

Mansour a écrit:
Vois comme toi aussi tu traduis تعيل par un masdaryya (qu'elle entretienne) ou directement comme un masdar (entretenir).
Ibn Nacer a écrit:
le verbe عَيَّلَ conjugué à la troisième personne du singulier féminin : elle travaillait... afin qu'elle entretienne (---> afin d'entretenir).

J'ai effectivement pris le تعيل comme un nom d'action, ce qu'il est (regarde lexicon page 497 عيل) d'après moi ici.
Je n'ai pas vu تعيل comme masdar dans cette page http://www.studyquran.org/LaneLexicon/Volume5/00000497.pdf si c'est bien celle-là dont tu parles. Par contre le masdar de عَيَّلَ est تَعْيِيلٌ. Vérifie de nouveau inchâ-a Allâh.

Mansour a écrit:

C'est la phrase verbale تعمل qui est khabar kâna et je pense que طاهية est un hâl (la soeur Sihem ne l'a pas précisé mais ce serait bien si elle confirmait ou infirmait inchâ-a Allâh).

C'est le contraire. طاهية
n'est pas une action donc ne peut être un حال. C'est là qu'il est
important de distinguer deux choses dans n'importe quelle langue : une action et un état. Être un homme, une femme, ou "cuisinier" n'est pas un حال mais un état (être).
Les états rentrent dans la catégorie des descriptions.

Je pense toujours que c'est la phrase verbale تعمل qui est khabar kâna et Sihem dit la même chose dans son analyse :
Sihem a écrit:
كانت تعمل طاهية
كانت: كان فعل ماضي ناقص و التاء ضمير متصل في محل رفع اسم كان
تعمل طاهية: الجملة الفعلية في محل نصب خبر كان


C'est bien la phrase verbale qui occupe la fonction de khabar kâna. Rappelons que le verbe kâna introduit une phrase nominale et dans notre cas c'est :

هي تعمل طاهية
Elle travaille comme/en tant que cuisinière
Et avec kâna on met simplement la phrase au passé (imparfait) :

كانت تعمل طاهية
Elle travaillait comme/en tant que cuisinière

Mansour a écrit:
C'est le contraire. طاهية n'est pas une action donc ne peut être un حال. C'est là qu'il est important de distinguer deux choses dans n'importe quelle langue : une action et un état. Être un homme, une femme, ou "cuisinier" n'est pas un حال mais un état (être).
Les états rentrent dans la catégorie des descriptions.

Sauf que justement le hâl indique l'état du sâhibu-l-hâl durant l'accomplissement de l'action. Cet "état" cela peut être le fait d'accomplir une action et dans ce cas il y a simultanéité des deux actions. Mais il y a d'autres façon d'utiliser le hâl mais laissons cela pour l'instant car ici de toute façon on a طاهية qui est ism fâ3il du verbe طهَا - cuisiner, faire la cuisine, cuire...( اسم فاعل من طهَا).

En somme طاهية signifie "qui cuisine" avec l'article al on aurait "celle qui cuisine" et on peut aussi le traduire par "cuisinière" (substantif). C'est pareil que voyageur, qui voyage, voyageant ou qui vole, voleur, volant...

Le ismû fâ3il est largement utilisé en tant que hâl à tel point que c'est un indice pour reconnaitre le hâl. Rappelle toi des phrases typiques telles que "Il est entré en souriant" ou "il est venu en marchant"...

Wa Allâhu a'lam.

Ibn Nacer

Messages : 1990
Points : 2234
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Traduction de contes pour enfants - Page 2 Empty Re: Traduction de contes pour enfants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum